Vie digne d'être vécue

7045 mots 29 pages
QU’EST-CE QU’UNE VIE DIGNE D’ÊTRE VECUE ?

La dignité de la vie est une question d’actualité présente dans beaucoup de domaines : l’éthique, notamment de la médecine par exemple ; la justice dans laquelle elle serait un droit fondamental pour tout être humain, citoyen ou pas. C’est pourquoi après la deuxième guerre mondiale, les comportements allant contre la dignité furent qualifiés de « crimes contre l’humanité ». Le principe de dignité est également présent comme un socle absolu pour les droits de l’homme ; dans l’article premier de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948, il est écrit que « tous les êtres humains naissent libres et égaux en droit et en dignité ». Cette notion figure aussi dans la première partie de la Charte européenne des droits fondamentaux intégrée dans le traité de Rome de 2004, en effet y sont présentés un droit à la vie, l’intégrité de la personne et l’interdiction de la torture et des traitements dégradants ou inhumains. Ainsi on choisira d’étudier la dignité comme un principe, en effet elle n’est pas un donné mais un dû c’est-à-dire quelque chose qui n’est point négociable, quelque chose qui serait «l’irréductible humain », selon l’expression des juristes. On remarque donc que la dignité de la vie ne concerne que les hommes. Mais pourquoi ? Contrairement à l’animal, l’homme est dépourvu d’instinct naturel. La vie de l’animal est guidée par son instinct de survie tandis que l’homme pour rendre son existence viable ne peut se contenter seulement d’assouvir ses besoins vitaux. En effet tout comme l’animal, il ressent la faim, la soif, le froid etc. mais il cherche aussi autre chose qui dépasse l’animalité. Il semblerait par ailleurs que l’homme est le seul être vivant à pouvoir donner un sens à sa vie, autrement dit c’est le seul à pouvoir transformer sa vie biologique en vécu, en existence. Il est par exemple le seul à prendre conscience de sa mort et ce depuis longtemps : Neandertal rendait déjà un culte aux morts.

en relation

  • Vendredi ou la vie sauvage
    404 mots | 2 pages
  • Vendredi et la vie sauvage
    384 mots | 2 pages
  • Vendredi ou la vie sauvage
    523 mots | 3 pages
  • Doit-on toujours dire la vérité?
    723 mots | 3 pages
  • Vendredi ou la vie sauvage
    620 mots | 3 pages
  • Faut il aimer la Vérité?
    1588 mots | 7 pages
  • Vendredi Ou La Vie Sauvage
    837 mots | 4 pages
  • A quoi bon vouloir la vérité ?
    2873 mots | 12 pages
  • Vendredi ou la vie sauvage
    269 mots | 2 pages
  • Faut - il toujours dire la vérité ?
    867 mots | 4 pages
  • Faut-il douter pour acquérir la vérité ?
    1127 mots | 5 pages
  • vendredi ou la vie sauvage
    307 mots | 2 pages
  • Vendredi ou la vie sauvage
    2699 mots | 11 pages
  • Toute la vérité n'est pas bonne à dire
    1564 mots | 7 pages
  • La vie ne vaut pas la peine d’être vécue !
    1220 mots | 5 pages