vie politique francaise espose

2196 mots 9 pages
L’ere de François Mitterrand ( 1981-1995)

François Mitterrand, né le 26 octobre 1916 à Jarnac (Charente) et mort le 8 janvier 1996 à Paris (7e) , est un homme d'État français. Il est le 21e président de la République française du 21 mai 1981 au 17 mai 1995. Il est onze fois ministre sous la IVe République : ministre des Anciens combattants et des Victimes de guerre, ministre de la France d'Outre-mer, ministre d'État, délégué au Conseil de l'Europe, ministre de l'Intérieur, garde des Sceaux, ministre de la Justice . Il est député de la Nièvre (de 1946 à 1958 puis de 1962 à 1981) et sénateur de la Nièvre (de 1959 à 1962).
Candidat du Parti socialiste à l'élection présidentielle de 1981, il est élu 21e président de la République française face à Valéry Giscard d'Estaing, le 10 mai 1981, avec 51,76 % des suffrages exprimés. Il est le premier socialiste à occuper la présidence de la République sous la Ve République. Sa présidence se déroule du 21 mai 1981 au 17 mai 1995(deuxième réélection 8 mai 1988). Il détient ainsi le record de longévité (deux septennats complets) à la présidence de la République française.

Le premier exercice du pouvoir
Nouveau rôle
Les élections législatives des 14 et 21 juin 1981 permettent au PS de disposer de la majorité absolue des sièges de l’Assemblée nationale .François Mitterrand avait souhaité d’avoir les « moyens de sa politique ».
La culture de gouvernement Il nomme son premier gouvernement dirigé par Pierre Mauroy.
Gouvernements Mauroy de mai 1981 jusqu'à juillet 1984 :
Va avoir un vaste chantier de reformes est en effet lance pour concrétiser les « 110 propositions »du candidat Mitterrand la volonté de « changement » se manifeste par deux reformes de structure, la décentralisation et les nationalisations, mais tout fois par toute un série de mesures politiques et sociales allant de l’établissement de la retraite a 60 ans (faite en 1982) a la réductions du temps de travail hebdomadaire et aux lois Auroux concernant les

en relation

  • Histoire des idées politiques
    10876 mots | 44 pages
  • La communication
    73975 mots | 296 pages