Vie religieuse en grèce antique

7695 mots 31 pages
La vie religieuse à l’époque classique

Définition du sujet :
Parler de la vie religieuse en Grèce, c’est étudier les rapports entre les hommes et le monde des puissances divines et héroïques dans les différents domaines de la vie humaine. Car il n’y a pas de coupure nette entre le domaine religieuse, le domaine civique et le domaine social, collectif ou individuel.

En premier lieu, il faut avoir conscience du fait que la religion est polythéiste, donc qu’elle comporte un grand nombre de dieux (pas seulement les douze du panthéon officiel) et qu’il n’y a pas de dogme de la religion grecque, pas de livre révélé comme dans les religions monothéistes ultérieures tels que le sont la Torah pour les Juifs, les Evangiles pour les Chrétiens ou le Coran pour les Musulmans. Les seuls textes que reconnaissaient les Grecs comme fondamentaux pour leur religion, mais non considérés comme des textes sacrés, ce sont les écrits d’Homère et d’Hésiode, inspirés par les muses pour faire part des origines et des rites de la religion grecque.
En effet, en face des dieux et des héros, les hommes ont des pratiques cultuelles qui constituent la partie visible de la religion et qui sont essentielles dans l’idée que les Grecs ont de l’homme pieux. Nous commencerons donc par définir ces pratiques cultuelles : les rites.
Présentation du contexte historique :
L’époque pour laquelle nous allons nous intéresser à la religion grecque est la période classique, c’est-à-dire celle qui s’étend du début du Ve s. à la fin du IVe s. av. J.-C. C’est à partir de cette période que les principales institutions et habitudes religieuses, héritières de pratiques accumulées au cours des siècles qui précèdent, sont en place. C’est aussi le moment où les Guerres Médiques donnent l’occasion aux Grecs de mesurer l’importance qu’ils accordent à leurs dieux, responsables de la victoire, non seulement à l’échelon local, mais aussi à l’échelle de la Grèce entière. Cependant, chaque cité retourne ensuite à

en relation

  • Le théatre dans la grece antique
    2305 mots | 10 pages
  • kolizeom
    1147 mots | 5 pages
  • JP Vernant Commentaire
    2226 mots | 9 pages
  • Linternet
    3743 mots | 15 pages
  • La loi en grèce
    2207 mots | 9 pages
  • La cuisine dans la grèce antique
    1533 mots | 7 pages
  • Grèce antique
    7126 mots | 29 pages
  • Homere
    300 mots | 2 pages
  • dossier sur l'histoire du théâtre
    1083 mots | 5 pages
  • la religion de la Grèce antique
    1392 mots | 6 pages