Violence conjugale

Pages: 15 (3689 mots) Publié le: 23 février 2014
1. Introduction.
La violence conjugale existe depuis toujours et aujourd’hui encore, elle fait beaucoup de victimes. Ce sujet nous a touchées et c’est pour cette raison que nous l’avons choisi.
« Comment réagir face à la violence conjugale ? » Au fil de ce travail nous avons tenté du mieux possible d’y répondre.

2. Un peu d’histoire …
Pour commencer, la violence conjugale à toujoursexisté et à toujours été dans les mœurs, elle était appelée le "droit de correction" mais l'histoire écrite de cette violence est étonnamment récente. En effet, il n'existe pas ou peu d'écrits concernant la violence conjugale dans l'histoire contemporaine. Est-ce à dire que c'est un phénomène récent ? Ou au contraire, n’a-t-il pas été évoqué car considéré comme faisant partie des "banalités" de lavie à deux? Si l'on étend la recherche, les écrits qui abordent le sujet de la violence conjugale traitent majoritairement de la violence faite aux femmes .Toujours est-il que les textes les plus anciens concernant la violence conjugale sont pour la grande majorité du siècle dernier! L'Eglise émet un ordre au XVème siècle qui précise "quand et comment un homme pouvait effectivement battre safemme". Loin de s'atténuer, la brutalité est révélée au grand jour dans les siècles. A cette époque, le mariage était le partage de l'autorité entre époux, le célibat et l'union libre mais le Code Civil - le code Napoléon - renforce l'autorité maritale et excuse le meurtre de l'épouse par l'époux, en cas d'adultère. Tous les milieux sont touchés par cette violence, elle peut être amalgamée à toutesautres formes de brutalité. Pour tenter de réduire ces violences en 1978, la Ligue du Droit des Femmes ouvre son premier centre de refuge (à Clichy en France). Aujourd’hui de nombreux organismes privés et publics mettent à la disposition des femmes "victimes" de violences conjugales, un accueil, une écoute, un hébergement et un suivi social. Depuis 1990, il y un numéro de téléphone pour les victimes.Aujourd'hui, la loi châtie les violences au sein d'un couple et de plus en plus les personnes osent en parler et porter plainte. Cependant, punies comme coups ou blessures volontaires exercées contre autrui, ces violences n'étaient pas une circonstance aggravante jusqu'à l’actualisation du code pénal en juillet 1992. Si les violences conjugales sont présentes depuis des siècles, l'ampleur duphénomène a été réellement révélée publiquement par l'enquête nationale sur les violences en vers les femmes en France en 2000. 1 femme sur 10 a subi des violences de toutes sortes, violences verbales, psychologique, physique ou sexuelles de la part de son conjoint ou ex-conjoint. Toutes les composantes de notre société sont concernées, sans distinction d'âge, de niveau de vie... Après de nombreusesenquêtes, le parlement a voté une loi le 4 avril 2006 renforçant la prévention et la répression des violences au sein d'un couple ou commise contre des mineurs. Elle introduit une aggravation des peines encourues "pour un crime ou un délit lorsqu'il est commis par le conjoint. La loi modifie aussi d'autres articles du Code Pénal pour faire reconnaitre les violences au sein de toutes les formes deconjugalité. Dans les faits, l’existence des hommes violentés n’est pas reconnue, et ils sont exclus de l’ensemble des dispositifs d’aide aux victimes. Il n’existe aucun centre spécialisé pour l’accueil des hommes violentés. Tous sont réservés à l’accueil des femmes. En France, il faut attendre 2007 pour que la violence faite au hommes soit reconnue grâce a une enquête. Mais cette enquête a aussirévélé que la violence conjugale et majoritairement faite aux femmes.

3. Les différentes formes de violence conjugale.
La plus courante est la violence physique : cela se traduit par un contact physique avec la victime dans le but de lui faire peur ou de lui faire mal comme : la frapper, la gifler, l'attraper par le bras ou par d'autres parties du corps, la bousculer, ... Cet usage de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Violence conjugale
  • La violence conjugale
  • Violence conjugale
  • Violences conjugales
  • Violences conjugales
  • Violence conjugal
  • Les violences conjugales
  • Violence conjugale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !