Viticulture française

Pages: 12 (2866 mots) Publié le: 3 novembre 2009
INTRODUCTION :
La viticulture française trouve ses sources à l'époque de la colonisation grecque. Leurs premiers comptoirs établis durant l’Antiquité sur les rivages méditerranéens, ont permis l’implantation de la culture de la vigne et du vin. Cet héritage gréco-latin fait partie intégrante de la culture française.

Les français ont eu cesse d’améliorer la culture du vin et son élaboration: des cépages ont étaient sélectionnés, d’autres ont été crées. Au fil des générations, des vins particuliers tels que le Champagne, le Cognac, sont apparus au fur et mesure que la vinification s’est améliorée. Cet investissement lui a value la réputation internationale d'être « le pays du vin ». Mais cette renommée n'est pas entièrement objective car l'Espagne et l'Italie sont des pays qui, tousles ans, rivalisent, en terme de volume, avec la France dans la production de vin par an.

Souvent considérée comme le fleuron de l’agriculture française, la viticulture est aujourd’hui confrontée à des évolutions qui semblent remettre en cause ses fondements.

En effet, les exportations diminuent, les parts de marché des vins français sur les marchés extérieurs s’érodent, alors que,parallèlement, la consommation domestique continue de baisser. De plus, l’impact de la montée en puissance de nouveaux pays producteurs (Australie, Chili, Etats-Unis, Afrique du Sud, Maghreb…) est considérable sur les performances françaises.
La viticulture française est-elle malade ?

C’est donc dans ce contexte, que nous avons dressé, dans un premier temps, un état des lieux du secteur viticolefrançais, nous évoquerons ensuite, les difficultés auxquels est confrontée la viticulture française, pour finir sur son renouveau.

PREMIERE PARTIE : L’ETAT DES LIEUX DE LA VITICULTURE FRANÇAISE
I. UN SECTEUR IMPORTANT :
a. Un secteur en évolution permanente :
Tout d’abord, il faut savoir que le secteur du vin est structuré en deux familles:
• Les vins de qualité produits dans des régionsdéterminées (Champagne, Bourgogne, Bordelais…) :
o les vins d’appellation d’origine contrôlée (AOC) : ceux sont des vins produits dans des terroirs délimités en fonction des caractéristiques climatologiques, et historiques précises. Quant à l’appellation d’origine, elle fait l’objet d’un décret définissant son aire de production, les cépages autorisés, les techniques culturales à respecter, lesdates de récolte et le degré alcoolique minimal.
o Les vins délimités de qualité supérieure (VDQS) : Ces vins constituent une catégorie intermédiaire entre les vins de pays et les vins d’appellation. Ils ont naturellement vocation à devenir AOC.
• Les vins de table :
o Les vins de table proprement dits : vins d’expression ordinaire, répondant à une réglementation communautaire minimale.
o Lesvins de pays : ces vins de tables mentionnent une spécificité géographique : vins de pays à dénomination régionale ; vins de pays à dénomination départementale ; vins de pays à dénomination de zone.
Quant à la superficie du vignoble français, celle-ci a fortement diminué ces dernières années : cela représente une réduction de 21%. Parallèlement on assiste aussi à un agrandissement et à unespécialisation des exploitations viticoles.

b. Un poids important dans l’économie agricole :
D’un montant de 9 milliards d’euros en 2000, la valeur de la production viticole représente 14% de la valeur de la production agricole française. La plaçant, ainsi, au deuxième rang des productions nationales : après les céréales (10 milliards d’euros).
En revanche, le vin représente le premier poste desexportations agroalimentaires de la France soit un montant de 5,44 milliards d’euros. Les exportations tiennent un rôle majeur puisqu’elles assurent le débouché d’environ un tiers des vins produits. De plus, le secteur viticole proprement dit représenterait quelque 189 000 emplois en équivalent « unité de travail annuel », dont 51 600 salariés permanents. Quant à la mise en marché du vin, elle...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Viticulture française
  • Les mycorhizes en viticulture
  • Viticulture et oenologie
  • La viticulture biodynamique
  • La viticulture en france
  • Séquencier viticulture
  • La viticulture en france
  • Etude de marché : viticulture biologique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !