vivre l'instant, es ce une regle de vie satisfaisante?

Pages: 11 (2577 mots) Publié le: 9 février 2014
Parmi les énigmes du temps vécu, la plus irritante est probablement celle de l'instant présent. Il est insaisissable et pourtant toujours à portée de main. Notre réaction naturelle est alors d'essayer de nous en saisir pour le vivre pleinement. Certains s'autorisent, pour ce faire, de la tradition antique du « carpe diem ». Or cette sagesse fut parfois mal comprise. Il n'est pas inutile de laréexaminer aujourd'hui à partir de son  précepte central. En somme : vivre l'instant présent, est-ce une règle de vie satisfaisante ? Il s'agira ici de savoir à quelles conditions la « présence au présent » enrichit notre temps vécu et peut fonder une vraie philosophie de l'existence, ou tout au moins une forme de sagesse. Un corpus d'œuvres des XIXe et XXe siècles apportera l'éclairage de lamodernité sur cette question déjà ancienne. En poussant à l'extrême la confusion entre présent et passé, Nerval semble illustrer dans Sylvie l'impossibilité de vivre l'instant présent. Il en va de même, mutatis mutandis, pour les principaux personnages du Mrs Dalloway de Virginia Woolf. Quant à Henri Bergson, dans son Essai sur les données immédiates de la conscience, il place l'essence de notre temps vécuailleurs que dans l'instant. S'il est sage d'accueillir dignement ce présent des dieux qu'est le… présent, on doit se garder d'en systématiser le culte, au risque de s'engager sur des voies périlleuses pour l'âme. Avant de dévorer à belles dents l'instant présent, la vraie sagesse ne consiste-t-elle pas plutôt à le nourrir, non seulement de passé et d'avenir, mais surtout d'une durée pure quimanifeste le Réel ?   PARTIE I : VIVRE L'INSTANT PRéSENT : UNE RèGLE IMPOSéE PAR LA VIE. [Principes de cette partie : Règle de vie, car plus ou moins imposée par la vie, mais aussi pour relever un défi existentiel. Car, au-delà du carpe diem, il faut vivre l'instant présent pour réparer un présent « déchiré » et pour répondre « présent » à la vie, tout simplement.] On ne gagne rien à déserter leprésent : or cette désertion est notre lot quotidien. Saint Augustin, amplifié par Pascal, nous renvoie sans ménagement à une distensio animi qui écartèle l'homme entre le passé et le futur, c'est-à-dire entre deux néants. Quelle meilleure preuve de notre faiblesse ontologique ? Or, toute considération religieuse mise à part, ce présent déchiré nous exproprie de notre part de « temps vécu ». Nous nousexilons nous-mêmes hors du présent, et c'est exactement alors comme si nous n'étions pas. En effet, « déserter le présent », c'est s'interdire toute affirmation créatrice, qui soit véritablement affirmation de soi » (Chenet). a) Il est vain de spéculer sur l'avenir :  Charger l'avenir d'exaucer nos désirs est généralement décevant. Croyons-en Sylvie : « Les choses ne vont pas comme nous voulonsdans la vie » (Sylvie, p. 51), et Clarissa : « Ces bandits, les dieux, […] ne perdaient pas une occasion de meurtrir, contrecarrer, gâcher les vies humaines » (MD, 163). Clarissa croyait en l'avenir de sa sœur, « qui avait la vie devant elle et était la plus douée d'entre eux » - mais cette sœur s'est fait écraser par un arbre. Tout la destinait pourtant au bonheur… avant que le hasard ne s'en mêle.Ainsi, garder la tête dans les nuages de l'avenir, comme Elizabeth perchée sur son impériale, ne conduit jamais loin : « Elle aimait bien les gens malades […]. Donc elle pourrait être médecin. Elle pourrait être fermière. Les animaux sont souvent malades. » (Mrs Dalloway, vers la p. 242). Lancée dans ces spéculations décousues, la jeune fille finit par s'égarer dans les lignes d'autobus. Elle semet en retard, au risque d'être réprimandée par ses parents. Son futur immédiat (qui n'est qu'un  mode du présent…) est d'entrer dans le grand monde, conformément aux usages. Il y aura pour elle quelque grandeur à faire face à cet instant, même (et surtout) s'il est subi, voire non désiré. Là réside la vraie sagesse des Épicuriens : faire face. Cueillir le jour, pétales et épines. b) On ne...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • : Vivre l'instant présent, est-ce une règle de vie satisfaisante ?
  • Regle de vie
  • Vivre sa vie?
  • Vivre sa vie ...
  • vivre une nouvelle vie
  • Vivre la belle vie
  • Vivre ses rêves , ne pas rêver sa vie
  • Les autres regle de conduite de la vie sociale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !