Vivre

Pages: 6 (1407 mots) Publié le: 3 décembre 2014
3/12/2014

Candide, chapitre 3 : lecture analytique | commentaire composé

commentaire composé
LE BAC DE FRANÇAIS FACILE ET EFFICACE

Vidéos

Méthode pour l’écrit

 

Objets d’étude

 

Notions

 

Textes commentés

Oral de français

 

Oeuvres / résumés

Bac de français

 

Qui suis­je ?
juil

11
2013

Candide, chapitre 3 : lecture analytique
 

J’aimePublié par Amélie

 

commentaire composé exemple

 

Amélie,
professeur
particulier de
français, je
vous aide à
booster vos
notes au bac
de français.

Commenter

32

Voici une lecture analytique du chapitre 3 de
Candide de Voltaire (extrait sur la guerre).

Pour en
savoir plus,
cliquez ici.

Pour lire le chapitre 3 de Candide, cliquez ici.

IntroductionDans votre introduction de lecture analytique :

Commentairecompose.fr
sur TF1 :

1 – Evoquez Voltaire en l’inscrivant dans le siècle
des Lumières
2 – Présentez Candide
00:57

3 – Situez le passage à étudier dans l’œuvre
(chapitre 3 : Après avoir été chassé du château
de Thunder­ten­tronckh, Candide est enrôlé dans
l’armée bulgare et découvre les horreurs de la
guerre).4 – Rappelez votre problématique (voir 5 questions possibles sur le chapitre 3
de Candide) et lisez le texte.
5 – Annoncez le plan de votre lecture analytique.

10 vidéos pour
réussir l'écrit et
l'oral
Travaille efficacement !
Inscris­toi dès maintenant
pour appliquer ces conseils
précieux : 

I – Une satire de la guerre

Prénom (sans accent)

A­ La guerre présentée comme un spectacle

Email :La guerre est présentée comme un spectacle. On relève ainsi dès la première

Je suis en classe de :

phrase de l’extrait une suite d’adjectifs qualificatifs élogieux renforcés par
l’adverbe d’intensité « si » qui mettent en relief la beauté du spectacle : « si
beau, si leste, si brillant, si bien ordonné ». Le lecteur a l’impression d’assister à

 1ere S et ES

 1ere L

 1ere techno

 SecondeJ'accède aux vidéos

une parade militaire.
Ce spectacle n’est pas qu’esthétique : il est également sonore comme le révèle

Rechercher

 

l’énumération d’instruments de musique (« les trompettes, les fifres, les
hautbois, les tambours, les canons »).
Voltaire introduit toutefois une dissonance avec le dernier terme de cetteénumération (« canons ») qui perce à jour la réalité de cette guerre.

Ça plaît aussi :
Les rimes en
poésie (vidéo)

Le substantif « enfer » dans la suite de la phrase ruine l’impression favorable
suscitée par la description des armées : celle­ci, loin de créer l’harmonie, est une
incarnation de l’enfer sur terre.

B – La déshumanisation

Vendredi ou
les limbes du
Pacifique :
résumé

On observe une métaphore entre les armées et des soldats de plomb. Ainsi leverbe « renversés » employé à la place de « tués » suggère une armée de
http://commentairecompose.fr/candide/candide­chapitre­3­lecture­analytique/

Sujets du bac
de français

1/8

3/12/2014

Candide, chapitre 3 : lecture analytique | commentaire composé

de français
2014 (L)

soldats de plomb balayés d’un revers de main : « les canons renversèrent
d’abord« .Loin d’être individualisés, les soldats apparaissent interchangeables et

Comment
gérer les 30
minutes de
préparation de
l'oral de
français

indifférenciés.
Les morts se comptent de façon très approximative : « à peu près » (l.4),
« environ », « quelques milliers ».
L’on constate que, dans une logique de guerre, quelques milliers de morts de

(vidéo)

plus ou de moins laissent indifférents.

L'étranger,Camus :

II – Un tableau réaliste de la guerre

incipit
(analyse)

A – Le sort épouvantable des victimes
Dans le deuxième paragraphe, Voltaire dresse un tableau pathétique des
victimes de la guerre.
Les victimes énumérées sont des êtres faibles : vieillards, femmes et enfants.
Leur faiblesse et leur innocence sont renforcées par l’emploi de participes...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • vivre
  • Vivre ou ne pas vivre ?
  • Vivre
  • Vivre
  • Vivre
  • Vivre
  • Vivre
  • vivre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !