Voila

844 mots 4 pages
1. Jules Ferry défend la politique coloniale dont il est l'un des initiateurs au nom de trois arguments :
- D'abord les arguments économiques : la France a besoin de débouchés pour la production de ses industries. Les colonies sont un excellent moyen de se les procurer.
- Les arguments humanitaires ou de civilisation ensuite : les "races supérieures" ont un devoir humanitaire vis-à-vis des "races inférieures" qu'elles ont le droit de civiliser.
- Les arguments politiques et patriotiques enfin : la France doit conserver son rang et son prestige dans le monde en faisant ce que font toutes les grandes puissances sinon elle risque de choir et se retrouver au bas de la hiérarchie des puissances européennes. 2. En 1939, l'empire colonial français est constitué de trois types de territoires : les colonies, les protectorats et les territoires sous mandat.
Les colonies sont administrées directement par la métropole qui a placé à leur tête un fonctionnaire, le gouverneur. Plusieurs colonies peuvent être regroupées sous l'autorité d'un gouverneur général comme en Afrique occidentale.française (AOF) ou en Afrique équatoriale française (AEF).
Les protectorats (Maroc, Tunisie) sont placés sous l'autorité d'un résident général français mais conservent formellement leur administration traditionnelle.
Les territoires sous mandat ont été confiés à la France, à la fin de la Première Guerre mondiale par la SDN pour les conduire vers l'émancipation. C'est le cas du Togo, du Cameroun, du Liban et de la Syrie. Ce sont d'anciennes colonies allemandes ou ottomanes. 3. L'empire colonial joue un rôle peu important dans les relations économiques de la France avant les années 1930. En ce qui concerne les importations en provenance de l'empire colonial, seules les matières premières agricoles sont recherchées et leur poids est négligeable (17,8% de graines et oléagineux, 11,1% de riz et 16,8% de vin en 1890). Entre 1930 et 1938, la France importe massivement de ses colonies la

en relation

  • Voila voila
    263 mots | 2 pages
  • voila voila
    306 mots | 2 pages
  • Voilà, voilà
    617 mots | 3 pages
  • Voila
    1207 mots | 5 pages
  • Voila
    109260 mots | 438 pages
  • Voila...
    431 mots | 2 pages
  • Voilà
    554 mots | 3 pages
  • Voila
    2423 mots | 10 pages
  • Voila
    1043 mots | 5 pages
  • Voila
    1372 mots | 6 pages