Voltaire : chapitre 18 de candide

Pages: 6 (1354 mots) Publié le: 10 octobre 2012
I. Une découverte extraordinaire, proche de l'illusion


A) Une situation extraordinaire

(Idée 1) Dans un premier temps, l'auteur - en focalisation omnisciente - décrit un monde merveilleux, digne d'un conte. Il s'agit d'ailleurs du genre de cette œuvre (conte philosophique). (Citation/Justification par la forme) En effet, on constate une multitude de termes renvoyant au thème dumerveilleux. Ainsi on relève notamment des moutons rouges et volants ; de la terre d'or ; des cailloux de pierres précieuses ; un vieillard de cent soixante-douze ans et des montagnes droites de dix milles pieds de hauteur. De plus, la tonalité extraordinaire de ce texte mêlée à des éléments d'un monde réel accentue le caractère inattendu de ce pays. (Explication) Tous les ingrédients sont donc réunispour faire adhérer le lecteur à ce pays merveilleux. Ce dernier, à travers l'auteur et les personnages, parait entrer dans un rêve (pas si éloigné de la réalité) où tout semble possible.


(Idée 2) Dans un deuxième temps, le milieu naturel de ce pays parait être très riche. On observe une certaine abondance de richesses. (Citation/Justification par la forme) En effet, il n'est pas constituéde terre mais d'or et de pierres précieuses. C'est de cette composition qu'il tire le nom d'Eldorado (le doré). Ceci s'associe à une accumulation de termes qui amène l'idée de richesse tels que : « or ; argent ; rubis, émeraudes ; diamants ; plumes de colibri ». Cependant, la présence d'antithèses et d'euphémismes (cf. b)) atténuent cet aspect luxueux. (Explication) Cet Eldorado est un pays remplide richesses, mais elles semblent n'avoir aucune valeur pour ses habitants.


(Idée 3) Dans un troisième temps, ces richesses semblent être à la fois matérielles (comme nous venons de le voir) et immatérielles. (Citation/Justification par la forme) L'auteur décrit, en effet, une société qui fonctionne à merveille. Les termes employés pour traduire la réaction des habitants et leur accueil(le vieillard, le roi et sa cour) renvoient à une attitude courtoise et agréable, malgré les questionnements répétitifs de Candide sur leur mode de vie. Ainsi on relève notamment : « il rougit ; il satisfit à leur curiosité ; qui les reçut avec toute la grâce imaginable et qui les pria poliment à souper ». En outre, la ponctuation des phrases de ces individus reste affirmative, contrairement auxpropos de Candide qui sont souvent exclamatifs et interrogatifs. (Explication) Cela traduit d'une certaine sagesse des habitants de l'Eldorado et d'une civilité bien ancrée. On peut noter le contraste qui apparait entre Candide et ces gens. Les propos de celui-ci montrent l'émerveillement qu'il porte à ce monde inconnu.



B) Un monde antinomique, en opposition à la réalité

(Idée 1) Toutd'abord, ce texte présente de fortes oppositions notamment par rapport au contraste antinomique que l'auteur fait avec la richesse du pays. (Citation/ Justification par la forme) En effet, on observe que l'auteur associe cette opulence à la simplicité. Ainsi on note, concernant la description des habitations luxueuses et celle du pays, les termes : « fort simple ; extrême simplicité ; selonl'usage ordinaire ; mon pays est peu de chose ». Toutefois dans la phrase : « Jamais on ne fit meilleure chère, et jamais on eut plus d'esprit à souper qu'en eut Sa Majesté », la répétition du terme « jamais » montre que l'auteur conçoit la magnificence de ce pays. (Explication) Il semble que cette association soit ironique, afin qu'en suggérant la simplicité, on traduise - encore plus fortement - del'importance de ces richesses.


(Idée 2) Ensuite, on constate un anticonformisme concernant les relations entre humains. (Citation/ Justification par la forme) En effet, comme nous l'avons vu précédemment, la richesse du milieu naturel de l'Eldorado, n'a aucune valeur pour ses habitants. Ainsi on note : « Je ne conçois pas, dit-il, quel goût vos gens d'Europe ont pour notre boue jaune »....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Chapitre 18 de Candide, Voltaire
  • Commentaire candide, voltaire chapitre 18
  • Commentaire chapitre 18 de candide, voltaire
  • Voltaire : candide : chapitres 17 et 18
  • Candide
  • COMMENTAIRE
  • Commentaire, voltaire, candide, chapitre 18
  • Plan détaillé commentaire chapïtre 18 candide voltaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !