Voltaire, montesquieu, rousseau

1254 mots 6 pages
Au 18ème siècle, siècle des lumières, du savoir et de la connaissance, les philosophes comme Montesquieu, Rousseau et Voltaire écrivent beaucoup de prose argumentative pour défendre leurs idées et convaincre ou persuader leurs contemporains. En effet, c’est en 1763 que Voltaire écrit Traité sur la tolérance, suite à l’affaire Calas. Rousseau écrit Discours sur les fondements de l’inégalité parmi les hommes en 1755, à l’occasion du concours portant sur l’origine de l’inégalité parmi les hommes ; et pour finir, Montesquieu publie à Genève de l’esclavage des nègres extrait de son ouvrage l’Esprit des Lois en 1748. Dans ces textes les philosophes des lumières dénoncent l’intolérance des hommes, les inégalités sociales et l’esclavage, des problèmes importants du 18ème siècle. Ces textes ont donc un enjeu argumentatif, ils défendent tous une thèse.
Suite à leur texte argumentatif, on peut se demander si aujourd’hui, on peut constater des changements ? On commencera donc par expliquer ces textes, puis par citer les améliorations produites aujourd’hui et pour finir on définira ce qui n’a pas évolué.

I- Explication des textes

Dans son texte Traité sur la tolérance, Voltaire, qui prend la parole, s’adresse à Dieu pour lui demander de faire comprendre aux hommes qu’ils sont frère et ne doivent pas s’entretuer, qu’ils doivent être tolérants. Voltaire semble donc s’adresser à Dieu mais c’est un subterfuge argumentatif, en réalité. Dieu n’est juste le messager pour que les Hommes l’écoutent enfin. Voltaire va insister sur la faiblesse des Hommes pour les convaincre de l’écouter. Il va commencer par donner une image émouvante de l’Homme, pour émouvoir et persuader le lecteur. Il tente de convaincre les hommes qui sont tout petits dans l’univers, que leurs raisons pour lesquelles ils se massacrent sont légères. Voltaire est ému ce que peuvent produire les ravages de l’intolérance sur l’homme, dans toute son œuvre il dénonce l’intolérance, et la violence, la

en relation

  • Biographies condorcet, voltaire, rousseau, montesquieu, kant et diderot
    423 mots | 2 pages
  • Lumiere
    4533 mots | 19 pages
  • Cha les suceurs de poutre
    1243 mots | 5 pages
  • Quelques philosophes ayant combattu l'esclavage
    2245 mots | 9 pages
  • Rousseau : discour sur l'origine de l'inégalité (question de corpus)
    839 mots | 4 pages
  • Zadig
    4905 mots | 20 pages
  • LE MOUVEMENT DES LUMIERES
    1281 mots | 6 pages
  • Tavail sur le siècle des lumières
    3541 mots | 15 pages
  • Le siècle des lumières
    21617 mots | 87 pages
  • Voltaire chapitre 5
    1179 mots | 5 pages