Yeelen

6225 mots 25 pages
YEELEN – Introduction

Film tourné au Mali.

Film qui donne à voir quelque chose qui nous est étranger, voire quelque chose d’ « exotique ». Pourquoi ?

- Il présente des lieux, des paysages qui nous sont inconnus.
D’ailleurs, ces lieux jouent un rôle important dans le film, ils sont narrativement utiles (les cases, la source). - Il fait référence à la culture africaine, et plus particulièrement au contact entre la culture Bambara et celle des Peuls. Ainsi sont évoqués les traditions, les rites, les croyances « religieuses ». Il y a d’ailleurs des allusions à la mythologie, qui rappelons imprègne les différentes cultures. - On est face à un cinéma qui nous déconcerte dans notre position de spectateur (le film est sans doute représentatif d’une façon de faire du cinéma en Afrique, d’une approche particulière du cinéma). - On est confronté à une esthétique particulière : le personnage de la mère, mais aussi à un autre usage culturel : filmer le corps de la mère (chose qu’on ne voit pas ou très peu dans le cinéma occidental).

- Le conflit père/fils est quant à lui une donnée universelle.

Qu’est-ce qu’un mythe ? Une mythologie ? Mythe : récit où les personnages humains peuvent être mêlés à des divinités. Il en existe souvent plusieurs versions, avec des invariants (=éléments qui ne changent pas) et des variantes. Un mythe se transmet par la voie orale, notamment par les griots.
Les mythes sont des histoires pouvant apporter une réponse à des questions d’ordre métaphysique (après la mort qu’y-a-t-il ?) que se pose tel ou tel peuple. Ils peuvent aussi répondre à des questions sur le milieu et la vie des hommes : qu’est-ce qui sépare l’homme de la femme ? Un mythe renvoie à un temps indéterminé. Mythologie : ensemble des mythes propres à un peuple, une civilisation.

Le film traite des liens entre Bambaras et Peuls, qui peuvent être d’hostilité mais aussi d’amitié, voire d’amour (parents de Niankoro).

Souleymane Cissé :

Il

en relation

  • Yeelen
    3471 mots | 14 pages
  • Analyse yeelen
    684 mots | 3 pages
  • Livret yeelen
    17671 mots | 71 pages
  • Souleyman cissé yeelen
    1049 mots | 5 pages
  • Nicolas poussin, les bergers d'arcadie et yeleen
    3169 mots | 13 pages
  • Bibliographie afrique noire (non universitaire)
    1910 mots | 8 pages
  • Festival du film sarlat
    1594 mots | 7 pages
  • AWB Rapport RSE EF 2012
    21522 mots | 87 pages
  • acting theatre
    10443 mots | 42 pages
  • L'analyse boursière de attijariwafabank
    104116 mots | 417 pages