Yesgggjjkll

Pages: 6 (1390 mots) Publié le: 30 décembre 2012
CAS PRATIQUE 1



Normes IFRS


Exercice N°1 :


• Citer les états financiers en normes IFRS ;
• Quelles sont les principales caractéristiques des états financiers en normes IFRS ;
• Expliquer la notion de juste valeur.

Exercice N°2 :


Soit l’opération suivante : vente de marchandises à : 100.000 HT ; TVA 18% avec un escompte de 2% si règlement aucomptant.

Comptabiliser :

En normes SYSCOHADA : à crédit et au comptant règlement par caisse.

En normes IFRS : à crédit et au comptant par caisse : utiliser le plan comptable SYSCOHADA


Exercice N°3 : Normes syscohada

Il vous est demandé d’analyser le texte qui suit dans le but de :
Identifier à chaque occasion les principes comptables (SYSCOHADA) qui ressortent des informationsdonnées :

« Melle NDEYE FALL est chef comptable d’une entreprise industrielle basée à Bamako. Elle est préoccupée par un certain nombre d’opérations exécutées dans l’année.

➢ En début d’année, elle a décidé d’ex tourner les intérêts courus non échus passés lors de l’inventaire précédent.


➢ En début d’année, elle s’est rendue compte que certaines provisions n’avaient pas été passéesà la clôture de l’exercice précédent. Elle a donc enregistré dans l’exercice en cours ces dotations.

➢ En revanche, un sinistre intervenu en Janvier a été pris en compte dans l’arrêté des comptes de l’exercice précédent au motif qu’il est significatif.

➢ Au début de l’exercice N le compte 121 « report à nouveau » est créditeur de 5.000.000. A la clôture de l’exercice N-1 le soldeétait de 3.500.000 aucune affectation n’a été décidée sur les capitaux propres de l’année N-1.

➢ Melle NDEYE FALL est passée à l’inventaire intermittent pour minorer ses stocks (les prix sont entrain de baisser) et donc son résultat sur injonction de sa direction. A l’inventaire, toujours sur injonction de sa direction, elle va revoir les conditions d’amortissement sans qu’il ait unemodification des conditions d’exploitation des biens .

➢ Il n y aucune trace dans la comptabilité des effets de commerce remis à l’escompte »

➢ Le solde du compte client BETA SA est débiteur de 5.000.000 et celui du compte fournisseur BETA SA créditeur de 2.000.000. Dans les états annexés, BETA SA figure pour un montant de 3.000.000 dans les créances.

Normes IFRS

CAS PRATIQUE 2Exercice N°1 : On vous donne la situation patrimoniale de l’entreprise BETA au 31/12/08 en K-EURO.
Stocks de marchandises 400
Capital social 300
Immobilisations incorporelles 200
VMP 40
Immobilisations corporelles 800
Réserves 400
Résultat de l’exercice 150 dont 50 à distribuer aux associés dans 3 mois.
Immobilisations financières 350 ; il s’agit de titres de participation pour 300d’un prêt à court terme accordé à une filiale de 50
Créances clients 300 ; dont 60 correspondent à des créances échéance plus de 12 mois.
Disponibilités 10
Provisions pour litiges 50 ; concerne un litige avec le personnel ; la décision est attendue dans 3 mois.
Dettes financières à LT 600 ; dont 150 de découvert bancaire et 50 remboursables dans 12 mois.
Dettes fournisseurs 400 ; ces dettes ontune échéance inférieure à 12 mois.
Dettes fiscales et sociales à CT 200.

TAF : présenter le bilan en normes IFRS.

Exercice N°2 : Vous disposez des informations suivantes concernant l’activité d’une société en N :
• Ventes de 100.000 unités de produits finis à 150 £ l’unité ;
• Production de 90.000 unités de produits finis en N ;
• Stock initial de produits finis 25.000 unitésà 80 £ ;
• Achats de 95.000 composants à 40£ l’unité ; il faut un composant par unité de produit fini. Le stock initial de composants était de 10.000 unités à 40£ ;
• Charges de personnel : 5.950.000 £ dont 3.550.000 £ concernent le personnel de production ; 1.400.000 £ le personnel commercial et 1.000.000 £ le personnel administratif ;
• Dotations aux amortissements du...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !