Zola, germinal première partie chap 4

860 mots 4 pages
Zola, Germinal, 1ère P. chap 4, 1885

Emile Zola était un écrivain et romancier qui a vécu la majeur parti de sa vie au 19ème siècle. Il était considéré comme le chef de file du naturalisme. Ainsi pour que son ouvrage Germinal décrive de la façon la plus réaliste possible la mine, il est allé descendre dans une des fosses du Nord-Pas-De-Calais. Dans son roman Germinale publié en 1885, et qui est le 13ème de la série des Rougon-Macquart, Emile Zola dénonce les conditions de vie très durs et déplorable des mineurs aux 19ème siècle. Le chapitre 4 de la première partie est révélateur de ces difficiles conditions de travaille. Dans ce chapitre Zola fait une description réaliste du métier de mineur et nus plonge au plus près de Maheu et des autres mineurs. Il convient alors de se demander si ce tableau réaliste n’a-t-il pas aussi une valeur symbolique ? Nous verrons que le romancier fait une description réaliste de la vie de ces mineurs puis qu’au delà de la valeur documentaire, Zola donne un caractère symbolique à cette description.

I) Le réalisme de la description

a) description précise d’un métier
La description du métier de mineur a d’abord une valeur documentaire et Zola emploie des thermes techniques comme « havage » et « rivelaine ».
On peut visualiser la scène grâce aux indices spatiaux, on apprend ainsi que « en haut, la température montait jusqu’à 35 degrés » et que « au-dessus de lui, à quelque centimètres de son visage ruisselait de l’eau »
Les mineurs travaillent dans les « ténèbres » et dans le « noir ». De plus ils entendent des « bruits sourd », et respirent du « gaz ».
Le travaille de mineur nécessite de l’endurance et une certaine force physique pour donner de « grand coups ».

b) les dangers de ce travail dont les conditions sont inhumaines
Champs lexicaux de la chaleur et de l’humidité.
Pour les mineurs les conditions sont insupportables mais ils risquent aussi leur vie, car il pèse sur eux la menace de l’inondation et le coup de

en relation

  • Emile zola
    1831 mots | 8 pages
  • L assommoir prototype du roman noir urbain
    7257 mots | 30 pages
  • Séquence seconde : la naturalisme
    8002 mots | 33 pages
  • Etude de germinal
    4934 mots | 20 pages
  • Fdws
    1092 mots | 5 pages
  • Analyse
    18034 mots | 73 pages
  • En quoi le récit littéraire avec les moyens qui lui sont propres est il efficace pour argumenter
    25962 mots | 104 pages
  • Etudiente
    28256 mots | 114 pages
  • Ob_2d53b6_sujets Annabac Et Autres
    25163 mots | 101 pages
  • Les différents sujet de bac
    25172 mots | 101 pages