Zone

1257 mots 6 pages
DEVOIR DE STYLISTIQUE.

Introduction :

Le texte étudié ici correspond à un extrait des Contes Cruels, recueil paru en 1883 par le romancier et critique littéraire Villiers de L’Isle-Adam (1838-1889). Ce recueil, l’un des plus célèbres de l’auteur, regroupe différents contes, ici celui des « Deux Augures ». Tout le recueil a pour dénominateur commun, selon l’auteur, la cruauté. Villiers de L’Isle-Adam montre à travers ses textes les travers de ses contemporains. Certains contes relèvent pour leur part du genre fantastique.
L’extrait étudié ici correspond au quatrième conte du recueil. Il s’agit pour notre part d’étudier l’incipit des « Deux Augures ». A travers ce dernier, nous aurons pour objet d’étude, le texte du point de vue de la narration. Pour cela, nous ferons une étude stylistique du passage en étudiant de prime abord, le rôle du narrateur à l’extérieur du texte, dans le contexte dans l’incipit. Puis enfin, nous analyserons, toujours dans la narration, le rôle que joue le narrateur dans le texte lui-même, notamment sur ses interventions directes.

I) Le rôle du narrateur dans le contexte de l’incipit :

La longue intervention du narrateur au début de l’incipit permet d’affirmer d’emblée qu’il domine intégralement le récit. De plus, la prolepse du début confère au narrateur un caractère prophétique sur la suite de l’extrait ce qui nous permet d’affirmer une seconde fois que le narrateur maîtrise le récit. Il y a comme un caractère divinatoire chez le narrateur capable de juger la suite des évènements.
Du point de vue de la construction stylistique du récit, il y a une pause au début, le narrateur se juge et se commente lui-même, il y a une espèce d’autocritique. Le narrateur apostrophe son lecteur, son interlocuteur. Le passage a un rythme plutôt assez lent alternant entre pause et sommaire, il y a à partir du début du récit jusqu’à l’intervention des personnages de nombreuses ellipses temporelles ce qui va donner au récit un cadence plus

en relation

  • Zone
    1749 mots | 7 pages
  • ZONE
    653 mots | 3 pages
  • Zone
    1256 mots | 6 pages
  • La zone
    601 mots | 3 pages
  • Zone
    519 mots | 3 pages
  • Zone
    1055 mots | 5 pages
  • Zone
    3407 mots | 14 pages
  • Zone
    311 mots | 2 pages
  • Zone
    710 mots | 3 pages
  • Zone
    1850 mots | 8 pages