a la sant apollinaire

1171 mots 5 pages
Elisa Veronese 4103053
Guillaume Apollinaire: à la santé Commentaire exposé
Introduction
Le poème que je vais analyser s’intitule « a la santé » et il fait parti de l’œuvre du 1913, ALCOOLS, de Guillaume Apollinaire. Le titre même de ce texte est absolument emblématique : en effet La Santé n’est pas seulement le nom d’une très importante prison de Paris, mais il s’agit notamment du lieu ou Apollinaire même a été incarcéré du 7 au 13 septembre 1911 pour recel de vol. En particulier il à été mis en cause dans une affaire de vol de statuettes au musée du Louvre comme il avait des liens avec Gery Pierèt, accusé d’avoir volé des tableaux de ce musée parisien.
Ce poème, donc, se consacre comme un véritable souvenir, un récit de son bref séjour en prison : comme pour d’autres écrivains du XX siècle, de Verlaine à Albertine Sarrazin, pour Apollinaire aussi cette période de captivité devient une source d’inspiration et une occasion pour réfléchir profondément et en solitude sur la réalité carcérale, sur son identité, son individualité et ses états d’âme mais surtout sur son rôle de poète et sur sa conception de la poésie.
1) La réalité carcérale
Apparemment le poème n’est qu’un petit documentaire sur la vie en prison, en particulier sur l’expérience de captivité de Apollinaire à la Santé de Paris. En effet le poète nous offre une chronique détaillée de son séjour dans sa cellule à travers une description spécifique du décor, ( « cellule », « les vitres », « murs tous nus », « chaise enchainée »..) et des usages ( la fouille à corps au moment de son entrée, l’attribution à chaque prisonnier d’un numéro d’identification, la promenade dans la cour de la prison chaque matin..).
La narration est encore plus complète et véridique grâce aux références aux bruits intérieurs ( « un pied sur la voute », « la fontaine », des « clés » qu’on fait « tinter »..) et aux sons extérieurs, « les bruits de la ville ».
Mais, il pourrait y avoir aussi une autre lecture : aussi bien

en relation

  • sujet bac
    1078 mots | 5 pages
  • Question sur corpus: albertine, sarrazin, joachim du bellay, alfred musset
    1195 mots | 5 pages
  • Dissertation poésie
    1369 mots | 6 pages
  • 53 apollinaire zone 1
    9237 mots | 37 pages
  • frqegqegqerqr
    26853 mots | 108 pages
  • toni
    4858 mots | 20 pages
  • Suis-je dans le temps?
    1760 mots | 8 pages
  • Exposé dadaïsme
    1720 mots | 7 pages
  • Guerre de 14
    14904 mots | 60 pages
  • Picasso
    4772 mots | 20 pages