A propos de l'intéret de paul klee pour les arts non occidentaux, jean laude écrit: il [paul klee] n'emprunte que ce qui lui paraît, à tel moment précis, susciter ou permettre ou confirmer sa démarche propre. discutez

468 mots 2 pages
A propos de l'intéret de Paul Klee pour les arts non occidentaux, Jean Laude écrit:
Il [Paul Klee] n'emprunte que ce qui lui paraît, à tel moment précis, susciter ou permettre ou confirmer sa démarche propre.
Discutez les propos de Jean Laude. S'appliquent-ils à d'autres artistes que Paul Klee?
Vous vous appuierez sur quelques exemples précis.

Le primitivisme est un mouvement pictural apparu vers 1900 et qui s'est arrêté vers 1989, c'est un mouvement qui favorise les formes naïves et primitives de l'art. La notion de Primitivisme n'a rien avoir avec la notion d'art primitif, qui est un art de production avec des matériaux mêmes, occidentaux, africains, amérindien. Il s'agit de la relation entre les artistes et les arts dits «primitifs», et ainsi la relation avec le phénomène général occidental, c'est à dire l'intérêt marqué par l'artiste moderne pour l'art et la culture. Le primitivisme a influencé l'art moderne, au début du 20ème siècle il a connu deux dates très importantes qui ont intensifié le mouvement, notamment par les nombreux objets issus des tribus primitives qui sont apportés dans les musées. Ce n’est pas un mouvement artistique organisé, c’est un mouvement qui rassemble plusieurs réactions d’artistes de cette période aux idées sur le primitif. William Rubin dit : «le primitivisme c'est l'intérêt marqué par les artistes modernes pour l'art et la culture des sociétés tribales, tels qu'ils se manifestent dans leurs œuvres et dans leurs propos..». Jean Laude poète, ethnologue, critique et historien de l'art français, spécialiste du primitivisme fauviste et cubiste et des arts africains, écrit que Paul Klee n’utilise que ce qui lui paraît approuver ca propre démarche.
Paul Klee se rapproche constamment au primitivisme dans ces œuvres, comme nous pouvons le remarquer dans son œuvre «Senecio» réalisée en 1922, il s'agit d'un «portrait» ou plutôt une sphère qui représenterait un visage, les deux cercles rouge représentent les yeux, les deux petit carrés

en relation