L'action politique est elle la recherche du moindre mal?

1778 mots 8 pages
Dissertation de philosophie :

Sujet : L’action politique est-elle la recherche du moindre mal ?

Introduction :

En 1951 commençait la construction de l'Europe, une association économique qui devint de plus en plus politique jusqu'aujourd'hui. On appelle action politique ces exemples d'organisation : l'action politique par définition est une occupation de l'homme. Elle concerne tout ce qui est en dehors de la vie privée : c'est en fait gérer la vie publique et la collectivité. (cf. Hannah Arendt, Chapitre I). Dans le monde d'aujourd'hui on rencontre divers exemples d'actions politiques, ce qui montre à la fois la diversité des sociétés humaine mais aussi la volonté de l'homme d'influencer le monde dans lequel il vit. " Le moindre mal " est une expression qui désigne le choix qui est fait entre plusieurs options, choix destiné à trouver dans ces possibilités celles qui fera le moins souffrir, qui sera la moins destructrice ou néfaste. On se demande aujourd'hui si le moindre mal n'est pas la condition même de la vie en société. En effet quel est le but de l'action politique ? Comment la société s'accorde-t-elle avec la politique ? Quels sont les rapports entre la vie privée et la vie politique ? On trouve ainsi le paradoxe de l'action politique : comment vivre en société et garder son individualité ? C'est en effet toute l'ambiguïté de la société...

I L'origine de la société : un idéal

A) La société et l'action politique C'est avant tout gérer la vie de la société (= association politique des hommes qui ne répond ni à l'instinct, ni au hasard, ni à la soumission, ni à une nécessité). Cf A. Smith les hommes sont sociables entre eux et s’organisent en association politique uniquement dans leur propre intérêt. Elle se caractérise par des règles, accords ou des lois qui permettent les décisions communes, des accords entre les individus pour contribuer à la réalisation d'un intérêt commun. On trouve différentes formes d'action politique

en relation

  • L'action politique peut-elle être autre chose que la recherche du moindre mal ?
    402 mots | 2 pages
  • == Pourquoi l'injustice mobilise-t-elle plus les hommes que la justice?
    691 mots | 3 pages
  • La justice humaine
    2039 mots | 9 pages
  • Pouvoir et discernement
    3984 mots | 16 pages
  • L'illusion postcoloniale de la démocratie en mauritanie
    7396 mots | 30 pages
  • Philosophie Morale
    1910 mots | 8 pages
  • La société, l'etat et la politique
    592 mots | 3 pages
  • Ce qui différence socrate des sophistes
    982 mots | 4 pages
  • Individualisme et fragilisation des individus
    2414 mots | 10 pages
  • Intérêt général s’oppose-t-il à l’intérêt individuel ?
    1824 mots | 8 pages