L’évolution du milieu du xii au xv.

2916 mots 12 pages
Chapitre 1 Section 2 :

I \Les transformations des sources du droit. A. Les premières formes de droit savant.
1) Le droit romain.
Ce droit romain connait un grand succès néanmoins il inquiète car des les premières pages il est question des pouvoirs de l’empereur or dés le début du 15ième siècle le roi de France n’est pas rassuré car il existe un empereur de l’autre coté du Rhin il existe l’empereur romain d’orient or d’après le droit romain l’empereur a le droit de faire les lois peut être a t’il le droit de faire la loi partout en Europe (un pouvoir qui surpasserai le sien, c’est un empire qui a vocation a s’appliquer partout). Le roi de France soucieux demande au pape d’interdire l’étude du droit romain en France le pape accepte en 1219 il interdit l’enseignement du droit romain a paris. Par conséquent les légiste se réfugient à Orléans. Ce droit romain continu a être diffusé à Toulouse, à Montpellier etc. Désormais un groupe de personne connait le droit Romain : les légistes ils serviront de conseiller appréciés auprès du roi par exemple, l’Eglise rédige alors son propre code inspiré de celui des romains 2) Le corpus Juris Canonici.
Il comprend plusieurs parties la première est le décret de Gratien il résume les décisions antérieurs des papes constitué de deux parties « les extravagantes » et les « clémentines ». Les clémentines forment un recueil qui restent en rigueur jusqu’au 20ieme siècle. Ce droit canonique va permettre le redéveloppement de l’Eglise. Il est enseigné à coté du droit Romain. Il a eu une influence sur le droit contemporain notamment au travers de l’invention des « notions abstraites ». B.Le système coutumier
Le développement des droits savants ne permet pas la culture de rester la seule source de droit il faut notamment distinguer se que si passe au nord de ce qui se passe dans le midi (sud). Dans le sud la culture latine est plus présente la langue est plus proche du latin, la langue latine et le droit sont largement

en relation

  • La littérature de la fin du moyen age (xiv-xv)
    1831 mots | 8 pages
  • Droit privé
    8098 mots | 33 pages
  • Siècle des lumières
    3214 mots | 13 pages
  • La vie chrétienne au moyen âge
    3370 mots | 14 pages
  • Introduction à l'histoire moderne
    3079 mots | 13 pages
  • Histoire de l'art
    2907 mots | 12 pages
  • Formation des états européens xiè-xiiiè siècle
    5835 mots | 24 pages
  • Droit
    31569 mots | 127 pages
  • Les sources du droit
    2808 mots | 12 pages
  • Table des matières d'une mise en scène
    1804 mots | 8 pages