L’argumentation à l’époque des lumières

Pages: 7 (1560 mots) Publié le: 31 janvier 2010
1. Dissertation

La littérature n’est pas seulement le fait de raconter une histoire. Elle peut parfois aller plus loin, pousser les lecteurs à réfléchir, voire même à agir.
De nombreux auteurs, d’époques diverses, ont évoqué la possibilité d’utiliser la littérature comme une arme, un moyen de faire évoluer la société. Cependant, tous les écrivains ne croient pas en son efficacité, et seplacent dans une position beaucoup plus pessimiste. C’est le cas de Jean Paul Sartre qui affirme « longtemps j’ai pris ma plume pour une épée, à présent je connais notre impuissance ».
Il faut alors se demander dans quelle mesure cette position peut être soutenu et ce qui fait que la « plume » d’un écrivain, qui est avant tout création, peut devenir une arme efficace.
Nous nous interrogerons toutd’abord sur ce qui peut rendre la littérature impuissante, puis nous verrons que malgré tout, l’écriture peut posséder une force réelle et enfin nous montrerons que la littérature est avant tout un outil d’éveil des consciences.

La position pessimiste de Sartre peut s’expliquer par le fait que la littérature est une arme inefficace pour faire évoluer la société. En effet, cette dernière estconfrontée à de nombreux obstacles qui freinent son rôle dans notre monde.
Pour être efficace, il faut que la littérature puisse rencontrer son public. Or, jusqu’au XXème siècle, c’est l’un des problèmes majeurs auxquels sont confrontés les auteurs. L’éducation de la population ne permettait pas aux individus d’avoir accès aux savoirs superflus, leurs connaissances se limitant à l’essentiel. Ilétait dès lors impensable de voir se diffuser les sciences au plus grand nombre. De plus, les écrivains étaient confrontés à un autre problème tout aussi important, celui de la censure. Comment, dans un royaume où la publication d’un ouvrage était soumis au bon vouloir du souverain, réussir à propager les connaissances ? C’est ce qu’a vécu Diderot, lors de la publication de son Encyclopédie. Eneffet, alors qu’elle avait été tout d’abord autorisée, cette œuvre monumentale a ensuite été interdite car son contenu avait été jugé subversif par les Jésuites en faveur à la cour. Ils ont ainsi réussi à faire retirer l’accréditation royale et le philosophe a été contraint d’aller à l’étranger pour la publier. Il en fut de même pour Montesquieu, lors de la parution de ses Lettres persanes. Pouréchapper à la censure, celui –ci décida d’éditer anonymement son ouvrage, hors du territoire.
Mais l’illettrisme et la censure ne sont pas les seuls obstacles que rencontre la littérature. De façon générale, les auteurs sont confrontés aux habitudes de leurs lecteurs, qu’il est extrêmement difficile de faire évoluer. Les penseurs des Lumières se sont efforcés d’appliquer la raison au monde qui lesentoure, cependant, ils n’ont pas pu lutter efficacement contre les superstitions et les fanatismes qui avaient cours à leur époque. Voltaire a traduit cette impuissance dans son conte philosophique, Zadig. Son héros, bien que réglant sa vie grâce à l’exercice de son intelligence, est toujours confronté aux fanatismes de ses contemporains et chacune de ses bonnes actions est détournée à sondétriment. Ainsi, malgré ses efforts, la société qui l’entoure n’évolue pas.
L’impuissance de la littérature va encore plus loin. Les auteurs sont confrontés au fait qu’il lui est impossible d’agir concrètement sur la réalité. D’ailleurs, on constate qu’il ne suffit pas d’énoncer les défauts d’une société pour que celle –ci change. Les écrivains de l’époque des Lumières ont été confrontés à ce problème.D’ailleurs, on se rend compte que, malgré la dénonciation des inégalités de leur époque, les philosophes n’ont pas pu concrètement changer leur société. Ainsi ; Diderot, dans son article « Autorité » dénonçait avec vigueur le pouvoir absolu du roi, sans que pour autant les choses évoluent après sa diffusion.
Ainsi, on se rend compte que la littérature semble inefficace et totalement...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'époque des lumières
  • L'époque des lumières
  • L'église à l'époque franque
  • L'enseignement à l'époque moderne
  • La loi à l’époque postclassique
  • La musique à l'époque du classisme
  • Les capucins à l'époque moderne
  • La mode à l'époque romaine

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !