: L’hétérodoxie américaine : la naissance de l’institutionnalisme

Pages: 32 (7874 mots) Publié le: 5 avril 2011
aine : la naissance de l’institutionnalisme
Introduction :
La pensée néoclassique restait globalement fidèle à la tradition de la philosophie occidentale notamment dans ces cotés rationalistes voire déterministes, le caractère mécanique déterministe de cette pensée, à la fin du 19eme début 20eme siècle il va y avoir un mouvement de contestation de cette tradition philosophique en Europe. EnEurope la pensée de Nietzche ou Schiller, aux USA on a l’émergence d’un nouveau courant= le courant du pragmatisme où se dégage trois philosophes : PIERCE mais également DEWEY et JAMES, on peut citer aussi HEIDEGGER, WITTGENSTTEN …il est important d’étudier ces auteurs car de Les économistes que l’on va voir dans ce chapitre seront amis voire lecteurs de ces philosophe exemple DEWEY et JAMES ontété des amis de VEBLEN et WITTGENSTTEN fit l’ami de Keynes et de Straffa. Révolution par ces philosophes mais également l’apparition d’un nouveau courant de pensée c’est la naissance de l’évolutionnisme avec Darwin. Veblen est considéré comme l’un des fondateurs de l’évolutionnisme en économie. Veblen distingue une période pré-darwinienne et post-darwinienne dans la pensée notamment dans la penséeéconomique. Marx voulait que Darwin écrive la préface du capital. Une des notions que Veblen emprunte à Darwin c’est la notion de sélection naturelle. Au sens large du terme on peut regrouper Pierce, James, Dewey…tous ces philosophes dans le courant du pragmatisme. Cette pensée du pragmatisme est en train de renaître notamment aux USA notamment des philosophes comme PUTNAY et RORTY. D’une certainefaçon philosophe ont eu un impact sur certains philosophes d’aujourd’hui par exemple est influencé par Straffa et PUTNAY. Ce courant institutionnaliste à la fin des années 30 était relativement morbus …or il y’a eu renaissance de ce courant aux USA depuis une quinzaine d’années. Il y’a eu une rupture avec la tradition occidentale : soit des auteurs comme Nietzche et Schiller pour eux il fautfaire le deuil depuis la tradition platonicienne qui avait influencé aussi bien des philosophes que d’économistes. D’autre sont un peu moins radicaux Pierce qui d’une certaine façon reste dans la tradition de Kant mais globalement on a de la part de Nietzche et d’autres philosophes un rejet d’une part du naturalisme, de la métaphysique occidentale, de l’idée qu’il puisse y avoir des fondements de laconnaissance ou encore des faux problèmes philosophiques. Ces auteurs ne partagent pas tous le même avis on peut distinguer trois courants :
• Nietzche, Schiller et James : pour ces auteurs il faut remonter à Platon pour contester la philosophie idéaliste et globalement affirmer une pensée matérialiste. Et donc les notions portées par Platon comme d’être, de substance, de raison…doivent êtreabandonnées. Globalement on a une condamnation d’un certain type de naturalisme qui est le naturalisme philosophique. Exemple Nietzche reprend par exemple l’idée que seul les apparences forment le réel derrière les apparences il y’a rien on se débarrasse du jeu du double qu’on avait chez Platon. On peut rattacher des économistes comme Straffa mais également Keynes mais plutôt dans ses écrits dematurité.
• Pierce et Dewey : on a ici également une critique du rationalisme mais cette critiquée ne conduit pas à une rupture totale avec les grandes figures de la philosophie occidentale. Globalement on a un rejet d’un certain type de naturalisme scientifique mais pas tellement le naturalisme philosophique. On peut rattacher des économistes comme Veblen et Commons.
• HIDEGGER ET WITTGENSTEN : on a unrejet du naturalisme scientifique mais on des relents d’un autre type de naturalisme= « le naturalisme vulgaire ». On peut rattacher des économistes comme les écrits de Keynes à ses débuts.
Au niveau des institutions économiques selon que l’on est proche de l’un ou l’autre courant on va avoir des scénarios différents :
 Dans le premier courant les institutions économiques sont le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L’hétérodoxie européenne aie
  • La naissance
  • La naissance
  • la naissance
  • naissance
  • Les afro-americains dans la société américaine
  • Naissance de guargantua
  • La naissance de l'automobile

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !