L’illusion comique, corneille, v, 6

733 mots 3 pages
Au XVIIème siècle, le théâtre se donne la mission d’instruire et de plaire. Corneille s’emploie à cette double mission dans l’Illusion Comique, créée en 1635.Dans cette tragi-comédie, Pridamant consulte le puissant mage Alcandre afin d’obtenir des nouvelles de son fils Clindor qu’il n’a pas vu depuis 10 ans. Pour satisfaire la curiosité de son visiteur, Alcandre fait apparaître des spectres dans sa grotte qui représentent Clindor et ceux qui l’entourent et qui permettent de suivre ses aventures. Ainsi Pridamant devenu spectateur, assiste impuissant à l’assassinat de son fils dans la scène5 de l’acte V. Dans la scène 6, qui semble être un dénouement tragique, il laisse éclater son désespoir jusqu’au moment où il s’aperçoit avec étonnement que la fin est plus heureuse que prévu.
On peut donc se demander: comment dans cette scène de dénouement Alcandre parvient-il à dissiper les réticences de Pridamant quant à la réussite professionnelle de son fils ?
Nous allons donc étudier cette scène finale en organisant notre approche autour de trois axes, coïncidant avec le déroulement de la scène. Nous verrons tout d’abord en quoi il s’agit d’un coup de théâtre final (v 1725-1780), puis nous montrerons en quoi le discours d’Alcandre est un éloge du théâtre (v 1781-1806) ; enfin, nous verrons que ce dénouement a une visée didactique (v 1807-1824, fin de la scène, de l’acte et de l’œuvre ).
Plus d’extraits de L’Illusion Comique, Corneille, V, 6

[...] Les termes antithétiques ne s'opposaient que dans la pièce et aucunement dans la réalité. On trouve une insistance sur les oppositions jouées : « le traître et le trahi », « le mort et le vivant » (v 1759). De plus, on ale verbe »partager » au vers 1754 ; l'intimité n'était donc pas feinte, en plus de cela, Clindor est en vie et son métier lui permet de bien vivre. - Dans les vers 1761à 1764, on a un rappel du passé, Alcandre se sert de son omniscience pour conduire Pridamant à accepter la vérité, en recourant aux faits, et en

en relation

  • Corneille, l'illusion comique, acte v, scène 6
    1143 mots | 5 pages
  • caca
    1031 mots | 5 pages
  • Les liaisons dangereuses
    1915 mots | 8 pages
  • Tchak ma ye loz
    1167 mots | 5 pages
  • Illusion comique
    4530 mots | 19 pages
  • L illusion comique de pierre corneille
    3200 mots | 13 pages
  • L'illusion comique
    8640 mots | 35 pages
  • L'illusion comique
    6541 mots | 27 pages
  • L'Illusion comique, Pierre Corneille
    5877 mots | 24 pages
  • Fiche de lecture illusion comique
    1692 mots | 7 pages