L’institutionnalisation et le street art

Pages: 35 (8594 mots) Publié le: 15 avril 2011
Sociologie

L’institutionnalisation et le Street Art :

Diffusion et légitimité de la contre culture urbaine à l’heure de la culture horizontale et de l’art officiel .

Sommaire :
Introduction
I) Le street art, un art ambivalent
1) Typologie du street art
a) Le graffiti : art direct
b) D’autres techniques, plus rapides, plus pratiques.

2) Pratiques similaires, avis divergents
a)Occuper l'espace public
b) Un enjeu pour les artistes : l’illégalité
S'affranchir des conventions
Des enjeux parfois incompris.

II) Institutionnalisation, accès à la légitimité artistique ?

1) Deux points de vues sur la légitimité culturelle.
a) La définition initiale de Max Weber
A chacun sa légitimité...
… et sa culture
b) La philosophie esthétique, Légitimité et goûtBourdieu ou comment lier goût et légitimité.
2) Un art illégitime en institution ?
a) Le goût de l’illégitime
b) Ethique du street art, art officiel et marchandisation
Le cas de Bansky, à travers le film « Exit throught the gift shop »
Street art institutionnel, street art marchand ?
Conclusion

Introduction :
Le street art est l'ensemble des œuvres d'arts que nous pouvons trouver dans notreespace vital au quotidien. Des graffitis sur les transports, aux fresques sur les murs : il nous suffit d'ouvrir les yeux pour constater que l'art est partout et à la portée de tous. Présent sur tous les supports urbains, nous pouvons penser que la recherche artistique n'est pas la seule raison. Rendre ses œuvres inaccessibles est aussi un moyen d'échapper à la lutte anti-graffiti, menée par lesmunicipalités. En effet, le street art se veut un art basé sur des pratiques illégales. L'adrénaline est un moteur essentiel des artistes. Mais art et vandalisme, volonté d'accessibilité au plus grand nombre et discrétion face aux autorités sont des oppositions qui rendent ces nouvelles pratiques paradoxales.

Elles le sont aussi car elles sont intégrées dans une contre culture urbaine. Appeléeaussi « culture underground », le street art est issu d'une culture « souterraine », alternative et souvent en rejet des valeurs de la culture officielle. Le terme « contre culture » implique plus fortement un rejet sociologique et politique de ces valeurs. C'est ainsi que nous définirons le street art. Nous allons étudier l'impact de l’institutionnalisation du street art et de son intégration auxcanaux de diffusion classiques du marché de l’art.

L'image a son propre sens : mais l'interprétation diffère. Les artistes, le grand public et les intellectuels de l'art officiel perçoivent les œuvres différemment.

Nous allons tenter de préciser les enjeux de cette association sur deux axes : la création et la diffusion.
L’introduction du street art dans les musées et galeries permet uneplus grande visibilité. Cela permet-il une réelle accessibilité du street art à tout public ? Le milieu du street art ne reste t’il pas hermétique et élitiste à sa manière ? S’il est vrai que l’institutionnalisation du street art permet sa démocratisation. Cela entraine t-il automatiquement une plus grande légitimité ? Ce processus fait entrer la culture urbaine sur le marché de l’art. Lesquestions de la marchandisation de l’art et du respect de l’éthique du street art se posent alors.

Nous avons abordé notre sujet grâce à la réalisation d’une enquête de terrain se concluant par trois entretients de différents acteurs du monde du street art.
Nous nous appuyons aussi sur deux branches de la sociologie. La sociologie de la culture nous a aidés à comprendre le milieu dans lequelnaviguent nos principaux acteurs. Le bilan du ministère de la culture mené par Olivier Donnat sur les pratiques culturelles des Français permet de bien situer les différents « univers culturels », et de réfléchir à l'intégration du street art dans le monde culturel français. La réflexion menée sur la légitimité de la culture, la notion de goût et l’esthétique, s’appuie sur des ouvrages généralistes...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Street Art
  • Le street art
  • Street Art
  • street art
  • Street Art
  • Street-art
  • street art
  • le street art

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !