L'écriture autobiographique permet-elle de recréer le passé ?

Pages: 7 (1661 mots) Publié le: 2 mai 2010
DISSERTATION :
L’autobiographie
Ecrire son autobiographie soulève et engendre beaucoup de questions ou de problèmes. Pourtant, nombreux sont les auteurs à avoir fait face à ces obstacles pour pouvoir se raconter, se comprendre ou laisser une trace. Chateaubriand, lui, justifie ainsi son projet : « Mettons à profit le peu d’instant qui me restent ; […] Le navigateur, abandonnant pour jamaisun rivage enchanté, écrit son journal à la vue de la terre qui s’éloigne et qui va bientôt disparaître. » L’écriture autobiographique permet donc de recréer, redonner consistance à cette terre du passé qui s’éloigne. Mais comment ? Par quels aspects ? S’il est vrai que les souvenirs, le passé sont la matière première de l’autobiographe et qu’en écrivant, ce dernier parvient à les retrouver et àles faire ressurgir, l’autobiographie est aussi un moyen pour l’écrivain de se remodeler et de se réinventer à travers ce passé qu’il cherche à nous raconter.
Et tout d’abord, puisqu’elle traite du passé d’un individu, que l’on parle d’une œuvre sur soi, il est évident que les souvenirs sont le matériau principal de l’autobiographie. La simple étymologie du mot ( Auto (moi) – bio (vie) – graphie(écrire) ) nous montre que l’on a bien pour but d’écrire et de raconter sa vie. Philippe Lejeune, expert de ce genre littéraire, en donne la définition suivante : « récit rétrospectif en prose qu’une personne réelle fait de sa propre existence lorsqu’elle met l’accent sur sa vie individuelle, en particulier l’histoire de sa personnalité. » Généralement, les autobiographies sont écrites par despersonnes âgées, vieux navigateurs, comme le dit Châteaubriand, qui cherchent à fixer les contours de cette terre qui s’éloigne.
Ecrits à la première personne du singulier, ces récits sont les seuls où l’auteur, le narrateur et le personnage sont une seule et même personne, bien que l’on observe souvent une distance entre le « je » du personnage et celui qui tient la plume, distance souventobservée à travers les temps. Par exemple, Rousseau, dans Les Confessions, raconte le fameux épisode de la fessée – cette punition qui lui arracha des sensations qui n’étaient pas celles attendues – et glisse au milieu de cet épisode raconté au temps du récit : « Qui croirait que ce châtiment d’enfant, reçu à huit ans par la main d’une fille de trente, a décidé de mes goûts, de mes désirs, de mespassions, de moi pour le reste de ma vie, et cela précisément dans le sens contraire à ce qui devait s’ensuivre naturellement ? » On voit bien ici la distance entre le « je » enfant qui vit cet épisode et la vision rétrospective de l’auteur qui commente, avec ses impressions présentes, ce même épisode. C’est le fait de raconter ses souvenirs qui instaure cette distance qui rend le « je » ambigu.Ecrire son autobiographie, c’est aussi et avant tout raconter son enfance, car c’est ce passage de la vie qui conditionne l’être et en fait ce qu’il est plus tard, ce qu’il devient et ses façons d’agir. On retrouve donc bien ici, et dans tout ce qui a été dit plus haut, la nécessité de faire remonter et de retrouver ses souvenirs. Souvenirs qui s’avèrent en effet, être la matière première de ces œuvrescentrées sur la personne qui les rédige.
Recréer le passé en écrivant son autobiographie, c’est donc aussi remonter dans ce dernier, le rappeler à soi. D’abord en fournissant sur soi un énorme travail, qui peut parfois s’avérer douloureux. Charles Juliet, par exemple, pour l’écriture de Lambeaux dit lui-même avoir eut beaucoup de mal à écrire ses souvenirs. Il écrit « [ce récit] remue en toitrop de choses pour que tu puisses le poursuivre. Si tu parviens un jour à le mener à terme, il sera la preuve que tu as réussi à t’affranchir de ton histoire, à gagner ton autonomie. » On voit ici à quel point il peut-être difficile de remonter ainsi dans son passé, car cet acte engendre la certitude de recréer des moments désagréables, douloureux, parfois même tragiques. Pour être tout à fait...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • En quoi selon vous l'autobiographie permet-elle de recreer le passé?
  • En quoi selon vous l'autobiographie permet t'elle de recreer le passé ?
  • L'écriture autobiographique peut elle être une évasion ?
  • En quoi l'écriture poétique permet-elle de donner du sens au monde ?
  • L'écriture à la première personne permet l'adhésion immédiate du lecteur. pourtant, elle n'a pas toujours un même...
  • Autobiographique
  • Corrigé de dissertation sur annabac.com: selon vous, l’écriture autobiographique est-elle une manière de se préparer à...
  • autobiographique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !