L'élevage en batterie

1370 mots 6 pages
Un exemple d’exploitation : L’élevage intensif

L’élevage intensif apparu à la sortie de la seconde guerre mondial pour augmenter la production de denrée animalière. Il vise à augmenter le rendement de ces activités notamment en augmentant la densité d'animaux sur l'exploitation ou en augmentant le confinement des animaux en supprimant plus ou moins totalement leurs environnements naturels. Ce type d’élevage étant particulièrement connu du grand public sous la forme de l’élevage en batterie des volailles

I Caractéristique
Au cours de l’histoire contemporaine, on a vu de nombreux changements dans les méthodes agricole; par contre, la considération de l’homme a l’animal d’élevage n’a pas évolué voir a empiré lors des dernières décennies : « le progrès scientifique et technique n'a été appliqué qu'à l'augmentation de la productivité et de la rentabilité, indépendamment de tout critère moral ». Cela a engendré un système d'élevage industriel réservant aux animaux d'abattoirs l'existence la plus misérable qu'ils n'aient jamais connu: emprisonnement à vie dans des cages dans des hangars, conditions extrêmes de privation de place et de relations affectives.
Dans les pays industrialisés, l'élevage intensif est ultra-majoritaire, à l'exception des ovins et les vaches à viande. En France, en 1997, 90% des porcins, 90% des veaux, 70% des vaches laitières, 70% des poulets de chair et 90% des poules pondeuses sont élevés en batterie.
Tout est mis en place pour obtenir un engraissement rapide des animaux, et pour gérer les problèmes causés par l'entassement massif des individus.

Ce système d'élevage se caractérise par l'utilisation de surfaces réduites, avec une densité élevée de population, les animaux pouvant être logés dans des bâtiments fermés. Les exploitations d'élevage intensive sont également marquées par une faible surface de culture dédiée à l'alimentation des animaux, entraînant le diminution significative de l'autosuffisance de l'éleveur pour

en relation

  • Bien-être animal (dossier)
    4664 mots | 19 pages
  • Etude agricole
    3202 mots | 13 pages
  • Code du commerce
    7114 mots | 29 pages
  • Gibier
    2636 mots | 11 pages
  • Agriculture en france, sujet pe
    784 mots | 4 pages
  • La gestion de ressource des hommes terrestre
    1472 mots | 6 pages
  • Marketing
    586 mots | 3 pages
  • Expose sur les insectes
    946 mots | 4 pages
  • Les transformations de l'agriculture française crpe
    665 mots | 3 pages
  • Nourrir les hommes
    824 mots | 4 pages