L'épargne est-elle favorable à la croissance ?

14698 mots 59 pages
Lundi 10 Septembre

PIB 1900 milliards
Salaire médian : 19 000 annuel

Chapitre 1 : Les grandes fonctions économiques

I – La production

A) Production et investissement : s’enrichir ?
Il existe plusieurs types de bien : * Les biens de consommation finale (satisfaisant directement les besoins) * Les biens de production (production d’autres biens) :
* Biens non durables (un seul usage)
* Biens semi durables
* Bien durables (plusieurs années)
Tous ces biens peuvent être dotés de qualités : * Substituables (même usage : ordinateur et tablette, café et thé) * Complémentaires (l’utilisation de l’un nécessite celle de l’autre : automobile et énergie).
Ces biens n’existent pas à l’état naturel, il faut les produire, pour cela il faut utiliser des facteurs de production. Sans eux, il n’y a pas de définition sensée de l’économie. Lionel Robbins a définit l’économie comme « la science qui étudie le comportement humain en tant que relation entre les fins et les moyens rares à usage alternatif. »
Cela signifie que l’économie est basée sur la rareté, et l’activité économique sur une lutte contre cette rareté qu’on mène grâce aux facteurs de production, ce sont les biens ou services que l’on utilise pour fabriquer les biens utiles à la satisfaction de nos besoins.
Ces facteurs de production sont combinés dans l’entreprise. François Perroux : « Les entreprises sont les institutions qui combinent les facteurs de production en vue d’obtenir un produit vendu sur le marché ».
Robbins utilise le mot « rare » car les ressources naturelles que l’on utilise sont en quantité finie (rapport Meadows avec le club de Rome au début des années 70, Rio 1992). Pour lutter contre cette rareté, on peut limiter notre consommation de ces biens rares de manière autoritaire (en faisant appel à l’état, institutions, amendes, etc.), on peut aussi socialiser à utiliser moins tous ces biens rares, ou alors on peut jouer sur les besoins

en relation

  • L'épargne est-elle favorable à la croissance?
    1645 mots | 7 pages
  • Ghsgh
    850 mots | 4 pages
  • Epargne, vice ou vertu ?
    745 mots | 3 pages
  • La consommation
    505 mots | 3 pages
  • lien croissance et investissement
    620 mots | 3 pages
  • Economie
    776 mots | 4 pages
  • Quelle contribution les réformes du système financier, commencés dans les années 1970/80 (3D Bourguinat) ont-elles apportées à la croissance ?
    783 mots | 4 pages
  • Sous-emploi et demande
    975 mots | 4 pages
  • taux d'interet
    1559 mots | 7 pages
  • Sujet : l’épargne accélère ou déprime –t- elle l’économie ?
    3568 mots | 15 pages