L'état

Pages: 9 (2145 mots) Publié le: 14 octobre 2012
L’état

I- Les sociétés sans état
* Pierre Clastre a étudié les tribus indiennes d’Amérique du sud et en a conclu que là où il y a du pouvoir il n’y a pas forcément d’état, et vue de l’occident ces sociétés sont vue de façon négative et de façon archaïque. Ce sont des sociétés sans histoire, sans écriture et sans état. On considère que ces sociétés sont privées de ce qui devrait être etsont donc sont incomplète, on y voit une notion d’ethnocentrisme. L’ethnocentrisme nous conduit à interpréter ces sociétés dans une perspective évolutive vers une forme étatique, du pont de vue occidentale toutes les sociétés doivent passer de la sauvagerie à la civilisation en passant par l’étape étatique qui est l’aboutissement de l’histoire de cette société. La forme étatique du pouvoir devraitêtre la forme finale de toute société. Cette configuration assoit la notion de pouvoir au principe de la coercition (=principe de domination/obéissance). Il y a des sociétés dans lesquelles on repère la notion de pouvoir mais qui ne sont pas organisé sous la forme étatique. Pourtant il y a du pouvoir politique, mais il ne s’explique pas sous un mode coercitique. Même si il existe des sociétéssans état il ne peut pas y avoir de société sans pouvoir.

* Ces sociétés sont des sociétés égalitaires, traditionnellement du point de vue de l’économie ces sociétés sont des sociétés à économie de subsistance (produisent le minimum à la survie du groupe), ces sociétés sont incapables de dégager un surplus économique. Dans la tribu des Garanis par exemple du point de vue du travail on observeque les hommes ont pour fonction de défricher la terre et les femmes de l’exploiter, la fonction de défrichage se déroule une fois tous les 4ans et le reste du temps les femmes cultives. Le reste du temps les hommes chassent et font la guerre. Le constat est le même partout, les hommes travaillent très peu, ce qui fait déduite aux occidentaux que les indiens sont paresseux et ne se sont pasdemander à quoi bon produire plus que le nécessaire vital. Pour les indiens cela ne sert à rien donc ils produisent un minimum, seul la contrainte d’un groupe ou d’une institution pourrait leur permettre de travailler plus, or ces sociétés sont égalitaire et donc personne ne peut exercer son autorité sur les autres. Cette égalité se manifeste dans les rites d’initiation sui sont là pour signifierl’égalité de tous. Ils écrivent leur appartenance et leur égalité non pas dans des textes mais sur la peau des membres de la tribu. « tu ne vaux pas moins qu’un autre, tu ne vaux pas plus qu’un autre », par ces rites d’initiation la loi fondamentale d’égalité est inscrite sur les corps. Cela signifie que l’on refuse la possibilité d’un pouvoir séparé, pour les indiens il y a quelque chose de dangereux dansla séparation des pouvoir et la domination d’un homme. « Tu n’auras pas le désir de pouvoir, tu n’auras pas le désir de soumission ».

* Le refus d’un pouvoir séparé : chacune de ces tribus a un chef sans autorité ni pouvoir, il est complètement privé de son autorité et n’a pas le pouvoir de contrainte. Sa fonction est une fonction de pacification, il règle les conflits qui surgissent au seinde la tribu, c’est lui qui a le moyen de la parole il doit persuader par la parole que la paix vaut mieux que tout, cette parole n’a pas force de loi mais elle est inscrite dans une tradition. Pour les indiens la tradition s’enracine dans les mites qui racontent comment les ancêtres ont fondés la société, le chef prononce chaque jour un discours prononcé avec répétition, cette histoire est celledes ancêtres et la façon dont ils sont parvenus à fonder la société. Le chef doit donc être un bon orateur car ce don de parole lui permet de maintenir la paix. Le chef doit aussi être généreux de ses biens, c’est pourquoi c’est lui qui possède le moins dans la tribu et il offre des cadeaux aux membres de la tribu, il est aussi le plus occupé de la tribu. Le chef a le privilège de pouvoir...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'etat
  • l'etat
  • l'état
  • L'Etat
  • L'etat
  • L'Etat
  • L'etat
  • L'etat

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !