L'éthique du photojournalisme

2136 mots 9 pages
D epuis toujours, la violence fait partie de la vie des hommes. Mais avant même d’aller plus loin, posons-nous une question essentielle : qu’est-ce que la violence ? Et bien il s’agit d’un emploi démesuré de la force physique ou psychique qui cause des dommages au violenté. Cette violence peut prendre des formes variées et avoir des natures différentes : la violence entre personnes (comportement de domination ou d'asservissement), la violence criminelle, la violence politique (révolution, résistance à l’oppression...), la violence d’État (qui vise à faire appliquer les décisions judiciaires, à assurer l'ordre public), la violence symbolique (verbale, invisible ou institutionnelle), ou encore la violence pathologique (due à une maladie mentale).
A travers les âges, les hommes se sont attachés à représenter cette violence, qu’ils en soient victimes ou responsables. Pour cela, ils utilisent au cours de l’histoire toutes sortes de techniques, selon les moyens artistiques dont ils disposent. Ainsi, on trouve par exemple des gladiateurs romains de l’Antiquité sculptés dans la pierre, puis des peintures illustrant les conquêtes d’empereurs tels Napoléon Bonaparte (La Révolte du Caire), ou encore de la littérature avec le Dormeur du Val, dans lequel Rimbaud dénonce avec un calme désemparant les violences de la guerre au 19ème siècle, ces mêmes violences qui avaient été glorifiées au 18ème dans La Marseillaise. Au 20ème on peut, citer la célèbre toile Guernica de Picasso, ou, pour ce qui est du théâtre En attendant Godot de Becket, dans lequel on

perçoit nettement la violence de l’asservissement d’une personne.
Aujourd’hui, toutes ces techniques restent utilisées pour dénoncer ou simplement témoigner de la violence, mais d’autres encore sont nées, issues des nouvelles technologies. Sûrement plus adaptées à notre société actuelle basée sur l’image, elles ont pris une ampleur considérable ces dernières décennies. Il s’agit bien sûr du cinéma pour lequel les

en relation

  • histoire des arts Brebis dolly
    746 mots | 3 pages
  • Carmen
    952 mots | 4 pages
  • Dolly
    272 mots | 2 pages
  • Photoreportage et art
    4027 mots | 17 pages
  • Médiatiques
    46185 mots | 185 pages
  • La brebis dolly
    2803 mots | 12 pages
  • Journalisme
    10634 mots | 43 pages
  • Bibliographie thématique de méthodologie de recherche
    22673 mots | 91 pages
  • La Presse Eveno Patrick
    26840 mots | 108 pages
  • Theatre et politique
    65679 mots | 263 pages