L'évolution de la définition du droit

1435 mots 6 pages
L'évolution de la définition du droit
Le droit c'est notre quotidien, de notre état-civil aux messages d'interdiction de fumer dans les lieux publics en passant par le code de la route, il fait partie de notre vie. Cependant, définir le droit n'est pas si simple. De nombreuses définitions et théories existent et s'affrontent. Quelle a été l'évolution de la définition du droit ? Le droit des juristes a deux sens. Le droit objectif qui est la définition étroite du droit, est l'ensemble des règles juridiques dont l'objet est l'organisation de la vie en société. Le droit subjectif est l'ensemble des prérogatives que le droit objectif reconnait à un individu ou à un groupe. Connaître l'évolution de la définition du droit c'est mieux comprendre notre héritage juridique mais aussi s'approcher de l'histoire de l'homme, le droit étant l'outil qui s'adapte à l'époque, aux situations rencontrées. Dans un premier temps, nous verrons la définition courante du droit, la définition étroite (I), ensuite, les définitions évoluées de la définition étroite, les conceptions larges du droit (II). I) Définition étroite du droit Tout d'abord, la définition étroite identifie le droit au droit positif. Dans un second temps, la définition étroite assimile le droit aux règles de droit. A) Une définition qui identifie le droit au droit positif Le droit positif est l'ensemble des règles juridiques en vigueur à un moment donné dans un endroit donné. La définition étroite est donc positiviste, elle se compose des règles existantes et s'appliquant aux hommes. Cette définition est statique, c'est une photo du droit, un état, elle ne peut évoluer. On l'appelle définition étroite car elle est stricte, toutes les dimensions que peut comporter le droit ne sont pas représentées. Les avantages de la définition étroite du droit sont sa précision ainsi que sont aspect rationnel et technique. Cependant, on peut observer un certain nombre de limites à cette conception étroite du droit qui identifie le

en relation

  • Cours de l'histoire du droit
    516 mots | 3 pages
  • Droit des usages
    1364 mots | 6 pages
  • Cour d'histoire de droit
    1685 mots | 7 pages
  • Disertation histoire du droit
    1036 mots | 5 pages
  • Introduction à l'histoire du droit
    9848 mots | 40 pages
  • Cours d'histoire du droit
    2240 mots | 9 pages
  • Cours d'histoire du droit
    43164 mots | 173 pages
  • L'histoire du droit
    11985 mots | 48 pages
  • Cours d'histoire du droit
    7370 mots | 30 pages
  • Introduction aux études de droit
    22541 mots | 91 pages
  • Cour d'histoire du droit
    39847 mots | 160 pages
  • Cours d'histoire du droit
    26675 mots | 107 pages
  • Cours d'histoire du droit
    2689 mots | 11 pages
  • Cours d'histoire du droit l1
    26554 mots | 107 pages
  • Cours d'histoire du droit
    1741 mots | 7 pages