L'aliénation au québec

Pages: 5 (1086 mots) Publié le: 26 mai 2013
Aux alentours des années 1970, la population du Québec bénéficie d’un élan d’émancipation provenant de la Révolution tranquille. Les Canadiens français deviennent tranquillement des Québécois se forgeant peu à peu une identité. Enfin libérés du contrôle et de la censure de la religion, les artistes vont bouleverser la littérature en brisant les règles de l’art. Certains vont s'unir pour semobiliser contre l’ennemi commun oppresseur, dont Michelle Lalonde, avec son populaire poème «Speak white» publié en 1968. Vingt ans plus tard, Marco Micone qui a vu évoluer le peuple québécois publie «Speak what» un poème répondant à celui de Michelle Lalonde. Peut-on dire que ces oeuvres abordent la question de l’aliénation de la même manière ? Tout d’abord, elles sont semblables parce qu’ellesracontent la vie des gens tentant de préserver leur culture. Et enfin l’aliénation diffère entre les textes parce que les auteurs dénoncent deux oppresseurs différents et aussi le ton qui est différent dans l’un et l’autre.

Tout d’abord, les poèmes de Michelle Lalonde et Marco Micone peuvent être considérés identiques sur la question de l’aliénation puisqu’ils décrivent tous les deux l’histoire d’unpeuple qui tente de résister à son assimilation pour préserver à tout coût sa culture. Dans «Speak white» les Québécois francophones, bien que majoritaires au Québec, se font imposer des valeurs anglo-saxonnes par la minorité anglophone qui détient le pouvoir. Même si le peuple québécois se fait imposer des valeurs différentes aux siennes, il va tout faire pour conserver sa cultures et sa languepar exemple : «mais ne reprochons à personne/d’avoir le monopole/ de la correction de langage/ dans la langue douce de shakespeare/ avec l’accent de Longfellow/ Ligne 70 a 75» De plus, «Speak what» illustre que les immigrants désirent aussi préserver perdre leur identité même s’ils sont venus s’installer au Québec. Ils s’opposent à leur assimilation, bien qu’ils souhaitent s’intégrer à notresociété en conservant une partie de leur identité d’origine. Les immigrés savent pertinemment qu’ils exercent un poids politique et culturel important au Québec. Ils s’efforcent de convaincre les Québécois d’origine qu’ils font partie de leur culture en leur rappelant les racines des premiers colons qui étaient composés de plusieurs sous-groupes français différents. Ils résistent à leur assimilation ententant de démontrer aux Québécois que la culture québécoise a d»abord été composée de l’appart des peuples de différentes horizons. Par exemple : «Nous sommes cent peuple venus de loin/pour vous dire que vous n’êtes pas seuls Ligne 55-56» En définitive, ces oeuvres sont semblable sur le thème de l’aliénation, car elles décrivent le récit de deux peuples se battant pour conserver ses valeurs etses moeurs.


Pourtant bien que similaires ces poèmes ne peuvent pas être considérés semblables sur la manière dont ils parlent de l’aliénation par le simple fait qu’ils dénoncent des oppresseurs différents, soit les Anglophones en tant que conquérants et les Québécois en tant que détenteurs du pouvoir législatif. L’auteure Michelle Lalonde avec son oeuvre dévoile clairement que ce sont lesAnglais, les oppresseurs du peuple québécois. Elle utilise plusieurs allusions vis-à-vis l'Angleterre et les États-Unis pour illustrer la présence de l’envahisseur anglais aliénant les pures laines en soulignant leurs visions fermées. Cet extrait prouve que les Anglophones persécutent la société québécoise : «Speak white and loud/ qu’on vous entende de Saint-henri a saint domingue/ oui quelleadmirable langue ....Ligne 33-39» Le dernier vers contient une métaphore «fixer l’heure de la mort» représentant les Anglais comme les bourreaux de leur existence. Toutefois le poême de Marco Micone décrit et dénonce un oppresseur complètement différent de «Speak white». Micone accuse sans contredits la population québécoise d’être la source de l’aliénation des immigrants venus s’installer au Québec....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'aliénation
  • L'aliénation
  • quebec
  • Québec
  • Québec
  • Québec
  • Québec
  • Le quebec

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !