L'ancien régime et la monarchie absolue

Pages: 10 (2464 mots) Publié le: 30 avril 2010
L'ANCIEN REGIME POLITIQUE EN FRANCE
LA MONARCHIE ABSOLUE
ET LA CRISE DE L'ANCIEN REGIME
Définition
L'absolutisme est un système de gouvernement où le souverain (roi ou empereur) a un pouvoir sans partage ni contrôle, sauf celui de Dieu.
Mis en place à partir du Moyen-Age, l'absolutisme repose sur le fait que le roi acquiert de plus en plus de pouvoir. Ce pouvoir repose sur :
- lacontinuité dynastique (Capétiens, Valois, Bourbons)
- un fondement féodal (le roi est le suzerain suprême)
- un fondement religieux (le roi est sacré à Reims, il doit imiter Dieu dans son gouvernement, la monarchie est de droit divin).
A cet héritage du Moyen-Age, il faut ajouter l'héritage de la Renaissance qui redécouvre le droit romain et la notion d'Etat souverain (le roi devient chef d'Etat).Enfin les guerres quasi permanentes sous l'Ancien Régime contribuent à renforcer l'autorité royale (nécessité de moyens financiers d'où fiscalité permanente et sans cesse alourdie).
La construction de l'absolutisme s'est réalisée en trois grandes étapes :
1 - Le règne de François Ier (1515-1547)
Les guerres contre Charles Quint ont entrainé un alourdissement de l'impôt (taille et gabelle), desdifficultés financières qui ont été partiellement comblées par la vente d'offices de justice et de finance, et une accentuation du rôle dirigeant du Conseil du roi.
2 - La régence de Marie de Médicis à la mort d'Henri IV (1610)
La régence d'Anne d'Autriche à la mort de Louis XIII (1643)
Le rôle joué par Richelieu (1624-1642) et Mazarin (1643-1661)
Ces différentes périodes se sont accompagnéesdu développement d'organes spécifiques comme les divers conseils de gouvernement, la mise en place des intendants en province et la répression de toute opposition.
3 - Le règne de Louis XIV de 1661 jusqu'à sa mort en 1715
C'est sous le règne personnel de Louis XIV, à partir de 1661, que triomphe l'absolutisme. Louis XIV assume seul les charges et les responsabilités du pouvoir bien qu'il soitentouré de conseillers et de ministres.
I. LA MONARCHIE ABSOLUE ET SES LIMITES
A/ Les institutions du royaume
1) Le pouvoir absolu du Roi
Le roi assure lui même la direction des affaires du royaume dans tous les domaines (politique, économique, social et militaire). Il dit la loi par décrets ou ordonnances. Il rend la justice, gouvernne et administre le royaume assisté par ses conseillers degouvernements, de ses ministres et de ses intendants répartis dans tout le royaume. Tous ces assistants , aides et conseillers ne sont en fait que les grands serviteurs du roi qu'il nomme ou révoque à sa guise.
2) Les autres institutions
La volonté du roi s'exerce à travers des institutions qui représentent l'Etat :
- Le Conseil d'En-haut ne peut se réunir qu'en présence du roi. Ses membres (4 à7) ont titre de "ministre". C'est lui qui décide les grands aspects de la politique du royaume.
- Le Conseil Royal des Finances est dirigé par le Contrôleur Général des Finances (Colbert par exemple), il gère les finances du royaume et est aidé en cela par les Intendants des finances.
- Le Conseil d'Etat ou des Parties rend la justice entre les particuliers ou les administrations.
- Le Conseildes Dépêches s'occupe de la correspondance avec les intendants en province.
Le royaume est divisé en 18 généralités qui ont à leur tête des intendants de justice, police et finance. Ils sont nommés par lettre de commission royale. Ce sont des administrateurs royaux dotés de très larges pouvoirs : gestion fiscale, maintien de l'ordre puis pouvoir économique et social.
B/ Les manisfestations del'absolutisme
Louis XIV soumet toute la société. La haute noblesse est obligée de résider à Versailles ou de s'engager dans l'armée. Les organes de contestation sont réduits au silence. Les Etats provinciaux, les Parlements (cour de justice) sont obligés d'enregistrer les décisions royales avant de les critiquer. Les Etats Généraux n'ont jamais été convoqués entre 1614 et 1789. Le peuple des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'ancien régime politique : la monarchie absolue de droit divin (17ème/18ème siècle)
  • LA MONARCHIE D'ANCIEN REGIME ETAIT-ELLE ABSOLUE ?
  • La monarchie française de l'ancien régime: de la gloire au déclin
  • Monarchie absolue
  • Monarchie absolu
  • Monarchie absolue
  • Monarchie absolue
  • Monarchie absolue

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !