L'animation sociale et socioculturelle à l'épreuve de la dépolitisation

Pages: 112 (27797 mots) Publié le: 26 juillet 2010
Charlotte ALLÉGRET
Institut Universitaire et Technologie II Département Carrières Sociales Université Pierre Mendès France, Grenoble Juin 2008

DE L’ÉDUCATION POPULAIRE Á L’ÉDUCATION Á LA CITOYENNETÉ

DIRECTEUR : Elsa GUILLALOT Professeur de Sciences Politiques

Remerciements
_____________________________________

En préambule à ce mémoire, je souhaite adresser ici tous mesremerciements aux personnes qui m'ont apporté leur aide et qui ont ainsi contribué à l'élaboration de ce mémoire. Tout d'abord Madame Elsa Guillalot, directeur de ce mémoire, pour l'aide et le temps qu'elle a bien voulu me consacrer et sans qui ce mémoire n'aurait jamais vu le jour. J'exprime ma gratitude à tous les acteurs que j’ai rencontré lors des recherches effectuées et qui ont accepté de répondre àmes questions avec gentillesse, ainsi que l’ensemble des étudiants en animation sociale et socioculturelle qui ont répondu à mon enquête. Enfin, j'adresse mes plus sincères remerciements à tous mes proches et amis qui m'ont toujours soutenue et encouragée au cours de la réalisation de ce mémoire, tout particulièrement Evelyne Chevalier pour ses précieux conseils.

2

Sommaire_____________________________________

Introduction Partie 1 : De la figure de l’engagement à la figure de l’administration
I) Introduction II) L’éducation populaire : une construction politique
II.1) "Eduquer les masses est ambition politique" : la République II.2) Former les citoyens II.3) Laïques contre catholiques II.4) Education populaire et mouvement ouvrier II.5) Lutte des classes, révolution permanenteet conscientisation II.6) Le Front Populaire et la Libération : le développement de l’éducation populaire

p. 5

p. 10

p. 11 p. 11 p. 11 p. 13 p. 14 p. 14 p. 16 p. 19

III) "Le tournant des années 1960-1970", l’action socioculturelle
III.1) "Les nouveaux notables" III.2) La place de l’Etat III.3) Mai 68 III.4) Fin de la cogestion III.5) Les diplômes de l’animation : "Une boulimie deformation" III.6) L’animation socioculturelle

p. 22 p. 22 p. 23 p. 24 p. 25 p. 26 p. 28 p. 30 p. 31 p. 32 p. 33 p. 33 p. 35 p. 37 p. 39 p. 40 p. 42

IV) Le culte de la citoyenneté et de l’insertion
IV.1) François Mitterrand et la décentralisation, espoirs puis désillusions IV.2) La multiplication des dispositifs : l’impact des politiques publiques IV.3) Deux illustrations : "Envie d’agir" et"Espoir Banlieues" IV.3.1) "Envie d’agir" : un dispositif ministériel IV.3.2) Le plan "Espoir Banlieues" IV.4) Vers un service public ou une entreprise de l’animation IV.5) La citoyenneté : premier objectif de l’animation

V) Conclusion : Action politique, action socioculturelle, action sociale

Partie 2 : De la dépolitisation à la professionnalisation
I) Introduction

p. 43

3

II) Lesprocessus de politisation et dépolitisation
II.1) Politisation et éducation populaire II.2) Définition du concept de dépolitisation II.3) Dépolitisation et professionnalisation : quels liens ?

p. 43 p. 43 p. 45 p. 47

III) Du militant à l’administrateur
Grenoble

p. 49 III.1) Etre militant p. 49 III.1.1) Selon les étudiants en animation sociale et socioculturelle à l’IUT II de p. 49III.2) La convention collective de l’animation socioculturelle et le droit du p. 50 travail concernant le métier III.3) Devenir professionnel p. 52 III.3.1) Selon les étudiants en animation sociale et socioculturelle à l’IUT II de p. 52
Grenoble

III.4) Travail à partir de l’article "les travailleurs sociaux doivent-ils être p. 53 militants ?" III.4.1) Voici une sélection d’expressionsintéressantes au regard du travail en p. 53
cours assorties de mes commentaires

III.5) Le paradoxe des animateurs

p. 57

IV) La fin des militants ?
tous ?

p. 59 IV.1) Transformation sociale, éducation à la citoyenneté, loisirs pour p. 59 IV.2) L’éducation populaire est-elle encore d’actualité ? IV.3) La dépolitisation rime-t-elle avec la fin des militants ? p. 60 p. 62 p. 63 p. 65

V)...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L’animation socioculturelle
  • Travail social à l'épreuve du territoire
  • Le droit social à l’épreuve du droit économique dans l’ue
  • Fiche de lecture le service social à l'épreuve de la grh
  • La philosophie à l’épreuve de la viande
  • la famille a l'épreuve de la prison
  • La foi à l'épreuve de la preuve
  • La ville a l'épreuve des sens

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !