L'armée gauloise

1092 mots 5 pages
L’armée gauloise

Table des matières.

I. Leurs armes : - L’épée - Le fourreau - Le casque - Le bouclier - Les javelots, … - La cotte de maille

II. Leurs équipements :

III. Les guerriers gaulois

IV. Tactiques de combat

V. Leur point faible

2

Introduction (petite anecdote)

D’après l’auteur latin Strabon, les Celtes punissent d’une amende les jeunes gens dont le ventre excède la mesure fixée par une ceinture ! Ce n’est pas pour plaire aux Gauloises que nos ancêtres doivent surveiller leur ligne … C’est plutôt pour être toujours apte au combat, car le Gaulois est avant tout un guerrier. Les Gaulois sont des maîtres incontestés en matière de métallurgie et leurs armes sont fabriquées ou réparées par leurs habiles forgerons.

3

I. Leurs armes

1) L’épée est l’arme préférée des combattants. La lame de fer, d’un seul bloc, est longuement travaillée dans le sens de la longueur. De chaque côté, on soude de petits éléments de fer doux pour obtenir les deux tranchants. Son extrémité était arrondie et sa poignée sculptée, représentait parfois des silhouettes humaines.

2) Le fourreau est en fer, doublé par une mince tôle de bronze (alliage de cuivre et d’étain) ajourée, agrafée par des rivets.

3) Le casque (en fer, en cuivre ou en bronze) est surmonté de trompes et de cornes fantastiques. Il couvrait bien le crâne et certains protégeaient aussi la nuque et les oreilles grâce à deux pièces métalliques qui encadraient le visage.

4) Le bouclier peut être en cuir ou en bois et est renforcé par des plaques de métal admirablement travaillées (gravées)

5) Les lances, les javelots, les pointes de flèches, les poignards et la hache du forestier complètent leur attirail de guerre. Mais, ils peuvent également manier des armes très simples mais qui n’en sont pas moins redoutables : en effet, rien ne vaut un beau coup de galet bien

en relation

  • Travail Latin
    769 mots | 4 pages
  • Alésia
    1092 mots | 5 pages
  • histoire
    3710 mots | 15 pages
  • la romanisation de la gaule
    1130 mots | 5 pages
  • batille d Al sia
    590 mots | 3 pages
  • Hg citoyenneté a rome
    3513 mots | 15 pages
  • Alésia
    5153 mots | 21 pages
  • La prehistoire
    603 mots | 3 pages
  • Introduction à l'histoire des institutions
    1937 mots | 8 pages
  • Rome
    1554 mots | 7 pages