L'attachement et le controle parentals chez les ados antillais et métropolitains

8280 mots 34 pages
PLAN DE LA PARTIE THEORIQUE

I/ Les premiers travaux sur les sociétés afro-américaines et antillaises

II/ La matrifocalité

1. La notion de matrifocalité

2 .Les explications à la matrifocalité

a) l’explication sociale

b) l’explication par les formes de l’union

c) l’explication par la structure familiale

3. L’absenté du père
4. Le rôle de l’esclavage

III/ L’opposition famille matrifocale et famille nucléaire occidentale
1. Des modèles éducatifs différents a) l’éducation en France métropolitaine b) l’éducation aux Antilles

2. Les relations parents adolescents a) Les relations dans la famille nucléaire b) Les relations dans la famille antillaise.

b1) Explication de la différence des liens pères et mères b2) Les relations avec le père b3) Les relations avec la mère b31- La relation mère-fille b32- la relation mère-fils

IV/ Relations et notion d’attachement et de contrôle
1. L’attachement a) La théorie de l’attachement de Bowlby b) Les travaux de Zimmerman c) L’attachement chez les adolescents

2. Le contrôle a) La notion de contrôle b) Le modèle de Elder c) Le modèle de Rollins et Thomas d) Remise en question des modèles
Depuis 80 ans, des études ont été réalisées auprès des sociétés afro américaines et antillaises. Les divers travaux ont mis en évidence une structure d’organisation familiale particulière : le modèle matrifocal, modèle prenant sa source dans le contexte de l’esclavage et qui reste, aujourd’hui encore, très répandu dans les petites Antilles. Dans celui-ci, le rôle du père semble secondaire et compensé par l’investissement de la famille élargie et de toute la communauté : il apparaît très différent du modèle occidental par de nombreux aspects. Après un bref historique des divers travaux réalisés, nous appréhenderons la notion de matrifocalité,

en relation

  • Consomation commerce et mutations de la societe
    109841 mots | 440 pages