L'automobile

Pages: 62 (15341 mots) Publié le: 15 mai 2012
Histoire de l'automobile



Cours : Sc humaines

Prénom: ...
Nom: ...
Classe : ...
Sommaire[masquer] 1 Les débuts de l'automobile 1.1 Étymologie et prémisses 1.2 L'ère de la vapeur 1.2.1 Les balbutiements 1.2.2 La France, pionnière 1.3 Le moteur à explosion 1.3.1 Principe 1.3.2 Utilisation 1.4 Innovations technologiques2 Fin XIXe siècle - Début XXe siècle 2.1 Naissance des constructeurs 2.2 Premières courses 2.2.1 Coupe Gordon Bennett 2.2.2 Records de vitesse 2.3 L'ère Michelin 2.4 L'automobile, objet de luxe 2.5 L'automobile au féminin 2.6 Un « fléau moderne » 2.7 L'aventure 2.8 Diffusion de l'automobile 2.8.1 Délinquance2.8.2 L'automobile au cinéma 2.9 Fin des carrosseries hippomobiles 3 Les années 1910-1940 3.1 Taylorisme 3.2 Progression rapide des États-Unis 3.3 Première Guerre mondiale 3.3.1 Taxis de la Marne 3.3.2 Militarisation de l'automobile 3.4 L'entre-deux-guerres 3.4.1 L'Europe sur le modèle américain 3.4.2 Les années folles3.4.3 Du renouveau à la crise 3.5 Tournant innovant dans l'automobile 3.5.1 Traction Avant 3.5.2 Carrosserie monocoque 4 Milieu du XXe siècle 4.1 La Seconde Guerre mondiale 4.2 Immédiat après-guerre 4.2.1 Reprise de croissance 4.2.2 Les légendes de l'automobile 4.3 Naissances des championnats 4.4 Avant-garde des années 1950 4.5Internationalisation 4.6 Les fifties 4.6.1 Un essor sans précédent 4.6.2 Le design en plein boom 4.7 Développement des infrastructures routières 4.8 « Dépendance automobile » 4.9 Retour de la crise 4.9.1 « Compact Cars » 4.9.2 Concentration des constructeurs 4.10 Bouleversement de société 4.11 Chocs pétroliers des années 19704.12 La technologie en réponse à la crise 4.12.1 Motorisation repensée 4.12.2 L'électronique généralisée 5 Fin du XXe siècle 5.1 Nouvelles considérations 5.1.1 L'automobile low-cost 5.2 Tuning automobile 5.3 Nouvelles carrosseries 5.4 Vers l'automobile sans pétrole 6 Évolution du parc automobile 6.1 Croissance passée 6.2Croissance future 6.2.1 Nouveaux marchés 7 Notes 8 Voir aussi 8.1 Articles connexes 9 Sources 9.1 Références 9.2 Bibliographie |

Les débuts de l'automobileÉtymologie et prémisses

Jouet à vapeur à roue à aubes dessiné par Verbiest en 1672.
Bien que les premiers modèles soient apparus quelques années plus tôt, le mot « automobile » lui-même n'est forgéqu'en 1875 lorsque l'Académie française se prononce sur son genre, masculin en l'occurrence. Néanmoins, en 1901, elle entérine l'usage du féminin[2]. Le terme « automobile » n'est que rarement employé dans le langage courant[Note 1], et s'est vu remplacé par le terme « véhicule » ou « voiture ». Paradoxalement, les véhicules désignent initialement les engins mobiles mus par une force extérieure, enparticulier par les chevaux[3],[Note 2].
Si l'on s'en tient à l'étymologie du mot automobile, « qui se meut par soi-même », ce serait le petit véhicule à vapeur fabriqué par Ferdinand Verbiest dans le palais de l'empereur de Chine à Pékin vers 1668, qui, le premier, remplit cette condition[4]. Ce véhicule, considéré davantage comme un jouet, est constitué d'une bouilloire fixée sur un petit fouret équipé d’une roue à aubes, d’engrenages et de petites roues. Il en décrit le fonctionnement dans l’ouvrage Astronomia Europa de 1668[5],[6].
De façon plus anecdotique, certains voient dans les publications Codice atlantico de Léonard de Vinci, au XVe siècle, la première étude d'une voiture sans chevaux[7],[1]. Antérieur à de Vinci, Francesco di Giorgio Martini, ingénieur de la Renaissance,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'automobile
  • L'automobile
  • L'automobile
  • L'automobile
  • L'automobile
  • L'automobile
  • Le marché de l'automobile
  • Les métiers de l'automobiles

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !