L'egypte

551 mots 3 pages
Les hiéroglyphes
Introduction
Les hiéroglyphes sont l'un des systèmes d'écriture utilisés par les égyptiens anciens pour transcrire leur langue. Il s'agit de dessins, souvent très soignés, qui écrivent aussi bien des sons que des mots entiers. Pour les besoins de la vie courante, les égyptiens utilisaient une écriture dérivée des hiéroglyphes, mais où les signes étaient très simplifiés : l'hiératique.
L'écriture apparaît en Égypte un peu avant -3000 av. JC. La dernière inscription hiéroglyphique connue est datée du 24 août 394 ap. JC. Malgré quelques explications données par des textes grecs, il faudra attendre 1822 et Champollion pour que le système d'écriture de l'Égypte antique soit à nouveau compris.
Principes généraux
Le principe de base des hiéroglyphes est analogue à celui du rébus. Pour écrire le mot égyptien "kheper", "devenir", on dessinera un scarabée : , car le mot "scarabée" se dit aussi "kheper".
On peut, en simplifiant, distinguer trois grandes familles de hiéroglyphes : signes phonétiques, ou phonogrammes, qui représentent une, deux, ou trois consonnes, les idéogrammes, qui sont des signes-mots, et les déterminatifs. quelques exemples :
Signes phonétiques : écrit la consonne "m" ; écrit la suite de deux consonnes "b" et "aleph" ; le plateau de jeu écrit la séquence de consonnes "m+n".
Idéogrammes
Dans un idéogramme, le signe évoque le mot qu'on veut écrire : ainsi, pour écrire "taureau", on dessinera : . Notez le trait après le dessin du taureau : il sert souvent à marquer que le signe précédent est un idéogramme.
Déterminatifs
Les égyptiens anciens n'écrivaient pas les voyelles. Or, les mots qui dérivaient d'une même racine, comme par exemple "travailler" et "travailleur", se différenciaient probablement par leurs voyelles (pour cet exemple, c'est vrai aussi en français !). Pour résoudre ce problème, les égyptiens utilisaient des déterminatifs. Il s'agit de signes qui s'écrivent à la fin d'un mot, et indiquent dans quelle

en relation

  • L'egypte
    1124 mots | 5 pages
  • L'egypte
    1247 mots | 5 pages
  • L'egypte
    448 mots | 2 pages
  • L'egypte
    332 mots | 2 pages
  • L'égypte
    374 mots | 2 pages
  • L'egypte
    427 mots | 2 pages
  • l'égypte
    868 mots | 4 pages
  • L'egypte ancienne
    3792 mots | 16 pages
  • Emergence de l'egypte
    1333 mots | 6 pages
  • L'egypte antique
    422 mots | 2 pages