L'etat et la violence

Pages: 7 (1524 mots) Publié le: 9 janvier 2012
L’Etat est la seule personne à avoir le droit légitime d’user de violence, et cela dans le but d’éviter toute violence. Cette phrase au premier abord paradoxale renvoie à différentes thèses.
Selon les auteurs contractualistes, de Hobbes à Rousseau, l’Etat, en tant que qu’entité représentant une nation sur laquelle elle exerce un pouvoir suprême, serait précisément l’institution qui permettraitd’éradiquer la violence naturelle au sein de chaque communauté. Selon d’autres, comme Proudhon, l’Etat serait par essence une domination violente qui userait de sa force pour soumettre et contraindre. La réalité emprunte en fait à ces deux thèses. En effet l’institution de l’Etat a pour but la cohabitation pacifique des membres de sa communauté et pour cela il a le bénéfice du « monopole de laviolence légitime ». L’Etat génère donc une certaine violence (répression des crimes et délits sur le plan national comme guerres conduites à l’extérieur) mais il la subit aussi et se doit de la combattre pour le bien être de la communauté nationale. L’Etat qui n’userait pas de violence pourrait-il exercer normalement ses prérogatives de pouvoir suprême ? La violence exercé par un Etat est-elletoujours légitime, ou le devient-elle du fait d’être exercée par l’Etat ? Les réponses à ces questions ne peuvent être que nuancées. En effet, l’Etat, qui a presque toujours dû user de violence pour s’instituer, a besoin de pouvoir contraindre pour faire respecter les lois et détient pour cela le « monopole de la violence légitime » dégagé par Max Weber. Mais la légitimité de cet usage de la forcetient au caractère proportionné de la violence utilisée par rapport à l’atteinte faite à l’intérêt protégé. L’Etat se doit donc d’user de contrainte pour lutter contre la violence intrinsèque à toute société humaine, mais doit pour cela savoir user de sa force de façon proportionnée pour ne pas passer de réponse légitime à une violence gratuite et terroriste ; l’évaluation de ce critère deproportionnalité restant pour le moins très relative.

1 L’Etat, une institution contraignante protégeant de la violence.

L’Etat, une institution nécessaire à la vie en communauté

« L’homme est un loup pour l’homme » (Hobbes) :L’homme serait naturellement violent envers son prochain, pour éviter de vivre dans une anarchie destructrice, l’Etat a été institutionnalisé (ou contractualisé) pourétablir des règles et juguler les instincts destructeurs de chacun.
La violence structurelle ou symbolique : théoriser en partie par Bourdieu, la violence structurelle ou symbolique serait une violence institutionnalisée ou induite par des lois, des règles, des normes ou des habitudes et serait de nature à stigmatiser une partie de la communauté (sexisme, racisme, etc..). Le rôle de l’Etat estd’organiser au mieux sa réglementation pour qu’aucun groupe ou qu’aucune minorité ne subisse une violence de ce type : les lois sur l’égalité des sexes, sur la non-discrimination ou sur la diversité vont dans le sens du refus de ce type de violence.
La violence économique et social : Dans une économie mondialisée comme aujourd’hui, et un marché des plus ouverts, l’Etat doit protéger son économieet ses emplois. En effet, de nombreuses multinationales n’hésitent pas à faire marcher la concurrence et à appliquer la politique du moins coûtant en délocalisant des usines initialement installées dans des pays au niveau de vie et aux salaires relativement élevés, pour les déplacer dans des pays d’Asie ou d’Afrique bénéficiant de coût de main d’œuvre bien moindre. L’Etat se doit donc de protégerson économie et par des mesures encourageant les entreprises à rester en France, mais aussi les dissuadant de vouloir partir à l’étranger.

La violence légitime : prérogative exclusive de l’Etat.

Seul l’Etat peut bénéficier de ce droit : En effet, l’Etat est le seul à avoir la légitimité d’user de la force, car c’est lui qui détient le pouvoir souverain, spécialement dans un Etat...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le pouvoir de l'état peut-il s'exercer sans violence ?
  • Le monopole de la violence physique légitime procurer par l'etat
  • Représentation de la violence légitime de l’etat pendant la 1ère guerre mondiale et la guerre d’algérie.
  • La violence
  • La violence
  • Violence
  • La violence
  • La violence

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !