L'existentialiste

Pages: 8 (1787 mots) Publié le: 23 septembre 2012
 

Question : L’être humain est-il un être de raison ou un être de passions? Le désir de connaître la nature de l’être humain est un point de départ pour des doctrines philosophiques diverses. Jusqu'à présent, il n’existe pas de définition univoque de l’être humain et de sa nature. Au sens général, on peut décrire l’homme comme un être qui possède la volonté, l’intellect, les sentimentssupérieurs, la capacité de travailler et de communiquer. On voit que la conception de l’être humain varie de l'une époque à l'autre. Par exemple, au XVIIe siècle, le développement de la science exerce une influence remarquable sur la conception de l’être humain comme un être intellectuel qui est capable de raisonner logiquement. Mais au XIXe siècle, les grandes découvertes au domaine de la psychiatrie etde la neurologie ont été une condition préalable au développement de la conception de l’être humain comme un être qui est mû par les pulsions. Étant donné la dualité de l’être humain, il est intéressant d’analyser la question suivante : l’être humain est-il un être de raison ou un être de passions? Effectivement, si on prend en compte le comportement de l’être humain dans la vie, on peut voir quecertaines de ces actions sont dictées par la raison (comme le témoigne le nom de notre espèce : homo sapiens), et d’autres – par les passions qui sont parfois hors de notre contrôle. En nous appuyant sur les œuvres Méditations métaphysiques, de Descartes, et Essais de psychanalyse appliquée, de Freud, examinons les conceptions qui montrent la nature rationnelle et la nature passionnelle de l’êtrehumain. Ensuite, il nous faudra comparer ces points de vue et essayer de comprendre lequel de deux est le plus justifié. Pour mieux comprendre la différence entre la raison et la passion, il faut d’abord définir la signification de ces notions. Le Multi dictionnaire de la langue française définit la raison comme un « jugement, faculté de raisonner, sagesse ». La passion, selon le DictionnaireLarousse, est un « état affectif intense et irraisonné qui domine quelqu'un », un « penchant vif et persistant ». Dans le Dictionnaire des synonymes de la langue française, on trouve des équivalents pour le mot « raison » : cerveau, connaissance, conscience, entendement, intelligence, jugement, logique, pensée, raisonnement, sagesse. Les synonymes pour le mot « passion » sont suivants : affection,cœur, désir, émotion, folie, instinct, impétuosité, pulsion, sensualité. Donc, on voit que la raison et la passion sont des notions opposées. Regardons maintenant comment ces notions s’exposent dans les œuvres de Descartes et de Freud. Fondateur de l’épistémologie moderne, Descartes, présente l’homme comme un être rationnel. Il a développé ses vues philosophiques à l’époque de grandes découvertesscientifiques parmi lesquelles figuraient l’invention de l’imprimerie, le développement de l’hypothèse de

 


 

l’héliocentrisme, ainsi que des progrès énormes des connaissances en médecine et en anatomie. Le triomphe de la raison humaine inspire Descartes à établir le fondement solide, sur lequel tout l’édifice subséquent de la connaissance pourra ensuite s’édifier. Dans son œuvreMéditations métaphysiques, il applique la méthode de « doute hyperbolique » qui passe par trois étapes. D’abord, il rejette toutes ses perceptions qui proviennent des organes des sens; ensuite, il révoque toute la réalité extérieure de soi; enfin, il met en doute même des choses certaines et abstraites, comme les vérités mathématiques, car il suppose qu’un mauvais génie pourrait le tromper. Il conclutque rien n’est certain. Mais il reste pourtant une chose certaine : on ne peut pas douter qu’on doute. La découverte de Descartes est suivante : « cogito ergo sum » – je pense, donc je suis. C’est le maillon initial d’une chaîne de raisonnement qui permettra de reconstituer tout le système conceptuel du monde. Dans les Méditations métaphysiques, l’être humain est principalement rationnel : «...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !