L'homme et la science

7947 mots 32 pages
Progrès scientifique et droits de l’homme : la rupture? Ch. Byk, juge à la cour d’appel de Paris Secrétaire général de l’Association internationale, droit éthique et science, Membre de la Commission nationale française pour l’UNESCO L’association constitue un réseau international et pluridsciplinaire consacré aux rapports science-éthique et société; elle publie un trimestriel bilingue, le Journal international de bioéthique, Editions techniques Lacassagne, 12 rue du 4 septembre 75002 PARIS

Envisager le rapport entre progrès scientifiques et techniques et droits de l’homme, n’estce pas d’emblée introduire notre réflexion dans un contexte fortement façonné par l’histoire, celle du développement des sciences et des techniques, mais aussi celle des idées? Or, cette référence à la culture, a-t-elle encore un sens et lequel, alors que les applications de la science et de la technique paraissent si fortement appartenir à ce « village global », par ailleurs fortement contesté ? Hier, à l’époque des Lumières, où sont nés les droits de l’homme, indissociables du mouvement d’idées qui, depuis la Renaissance, a permis l’éclosion des sciences et ouvert la voie au “génie rationnel”, l’Europe s’est sentie porteuse du flambeau de la connaissance et de l’universalisme? Aujourd’hui, alors que technique et culture ne sont plus à l’unisson , que la science éveille à nouveau la crainte, que les idéologies ont cruellement fait faillite, l’humanisme des Lumières ne trouverait son unité, sa légitimité internationale, que dans la défense et la promotion des droits de l’homme, eux-mêmes reconstruits, non plus ferment de liberté politique et de dynamique sociale, mais barrière protectrice de l’individu, tout entier soucieux de son autonomie et animé de la volonté de soumettre la science à ses désirs? L’essor du droit des sciences de la vie, du biodroit, illustre utilement ce questionnement. Né de la régulation des pratiques, ce droit des techniques (1) est devenu, avec l’émergence des

en relation

  • L'homme et la science
    438 mots | 2 pages
  • Science de l'homme
    3655 mots | 15 pages
  • L'homme et la science
    1385 mots | 6 pages
  • L'homme et la science
    695 mots | 3 pages
  • l'homme et la science
    852 mots | 4 pages
  • L'homme et la science
    904 mots | 4 pages
  • Sujet sur l'homme et science
    489 mots | 2 pages
  • La science dangereuse pour l'homme?
    276 mots | 2 pages
  • Peut on parler de science de l'homme
    1285 mots | 6 pages
  • Sciences de la nature et de l'homme au xixè
    778 mots | 4 pages