L'humanisme

343 mots 2 pages
L’Humanisme (XVI siècle)

L’humanisme est un mouvement intellectuel européen de la Renaissance, qui se caractérise par un retour aux textes antiques, comme modèle de vie, d'écriture et de pensée.
La population s’interroge : il s’agit de concilier la croyance en Dieu et en son rôle de créateur avec une envie de découvrir et de comprendre. Pour y parvenir, on place l’homme en position centrale dans le monde et on estime qu’il a le pouvoir de connaître.
L'humanisme est donc un courant de pensée idéaliste et optimiste qui place l'Homme au centre du monde, et honore les valeurs humaines.
Origines
Grâce à la chute de Constantinople en 1453, une partie des trésors de cette ville va être rapatriée en occident, et notamment une série de manuscrits antiques que l’on avait oubliés ou qui n’étaient connus que par des traductions arabes.
Les Européens peuvent alors redécouvrir leur héritage culturel. De plus la diffusion de ces textes est favorisée par les progrès de l'imprimerie, mais aussi par le développement des villes et des universités, point de ralliement de nombreux humanistes. De nouveaux métiers apparaissent, liés à l'enseignement, l'édition ou la réflexion sur la vie sociale.
Aussi la découverte de deux continents suscite la curiosité et la soif de connaissance.
Valeurs
Les humanistes sont passionnés par les civilisations anciennes, romaine et grecque mais aussi araméenne et proche orientale. Ils entreprennent d'éditer et de traduire tous les textes antiques.
Ils réfléchissent sur les textes, reprennent les mythes et les légendes en les chargeant de nouvelles significations, écrivent des œuvres littéraires et scientifiques, deviennent des éditeurs. Tout leur savoir est donc basé sur ces anciens textes, qui selon eux suffisent pour la formation intellectuelle de l’élite.
La pédagogie est aussi pour les humanistes un domaine particulièrement important. Il faut que l'enfant soit formé d'une manière continue et progressive, de sa naissance à l'âge adulte, et

en relation

  • L'humanisme
    763 mots | 4 pages
  • L'humanisme
    1607 mots | 7 pages
  • L'humanisme
    354 mots | 2 pages
  • L'humanisme
    898 mots | 4 pages
  • L'humanisme
    283 mots | 2 pages
  • L'humanisme
    355 mots | 2 pages
  • L'humanisme
    962 mots | 4 pages
  • L'humanisme
    916 mots | 4 pages
  • L'humanisme
    1174 mots | 5 pages
  • L'humanisme
    331 mots | 2 pages