L'humour et les sujets graves

293 mots 2 pages
Introduction (?)

I - Synthese
- L’humour dédramatise : ex de Desproges sur son cancer
- Aspect ludique : les fables de La fontaine ( les deux coqs ), contes de voltaire
- L’humour permet de mieux faire passer une critique « Le mariage de figaro » de Beaumarchais « Zadig » de Voltaire
- L’humour aborde des problèmes d’actualité graves, exemples : Plantu, le canard enchaîner, les guignols de l’info (qui ne déforme pas la réalité mais juste la façon dont elle est présentée), Jonathan Swift dans « modeste Proposition ».
Certains auteurs ou certaines émissions télévisées utilisent l’humour pour parler de sujets graves afin de sensibiliser les lecteurs à leurs idées et de les choquer pour tenter de les faire réfléchir.
-L’humour permet de soumettre ses idées plus facilement, exemple : « Les lettres persanes » de Montesquieu.
-L’humour ne nous éloigne pas forcément du sujet, exemples : « Candide » de Voltaire ou « Le loup et l’agneau » de la Fontaine, Le journal « le canard enchaîné »

II - Antithese
-L’humour peut être mal interprété et peut parfois blesser, exemple : caricature de Mahomet.les auteurs peuvent se heurter à des mécontentement violents, exemples : « Tartuffe » de Molière.
-L’humour peut décrébiliser les propos : Coluche se présentant aux élections = ridiculise la république
-L’humour peut être méchant comme le cynisme et l’humour noir. ( pas d'exemples !!) /!\
-L’humour peut déformer la réalité, exemple : La philosophie de Pangloss dans « Candide ».
-L’humour peut être du non-respect des individus, des religions, du gouvernement.( pas d'exemples !!) /!\
-On peut se faire de l'argent sur le dos des gens qui souffrent : prix spectacles humoristiques

III - Synthese
- A utiliser mais pas avec n'importe qui > Citation de Desproges "On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde."
- On ne doit pas s'éloigner de la réalité

Conclusion

en relation

  • Peut t'on traiter les sujets grave sur un ton plaisant et humoristique?
    578 mots | 3 pages
  • hsiadjz
    1976 mots | 8 pages
  • Pensez-vous que l’on puisse traiter de sujets graves et sérieux sur le mode plaisant ouhumoristique ? vous appuierez votre réponse sur le corpus ci-dessus et sur des exemplesempruntés à d’autres formes d’art, y compris le cinéma.
    1870 mots | 8 pages
  • Peut on rire de tout
    2475 mots | 10 pages
  • Candide voltaire
    1455 mots | 6 pages
  • peut on plaisanter sur tout?
    2023 mots | 9 pages
  • Dissertation humour
    2114 mots | 9 pages
  • Francais
    2279 mots | 10 pages
  • Les sujets graves et sérieux peuvent-ils être traiter sur le mode plaisant et humoriste ?
    1919 mots | 8 pages
  • Pensez-vous que l'on puisse traiter de sujets graves et sérieux sur le mode plaisant ou humoristique ?
    1063 mots | 5 pages