L'indonésie

Pages: 21 (5232 mots) Publié le: 6 janvier 2014
Les économistes et l’éducation

François Orivel
Iredu/CNRS
Université de Bourgogne
Mars 20051

1

A paraître in Beillerot J et Mosconi, N. eds : « Traité des Sciences et des Pratiques de l’Education », Dunod,
Paris 2005

1

1 Introduction
2 Coûts, dépenses et financement
2.1- Quelques définitions et principes
2.2- Evolution des dépenses d’éducation
3 Rentabilité de l’éducation3.1- Niveau individuel
3.2- Niveau macroéconomique
3.3- Niveau non marchand
4 Efficience des services d’éducation
5 Conclusion

1 Introduction
L’économie de l’éducation est un champ d’études que les économistes ont commencé à
aborder sérieusement dans les années 60, à l’université des Chicago, lorsqu’un petit groupe de
chercheurs, notamment Schultz2 et Becker2, posèrent les basesthéoriques de cette discipline.
Tous deux devaient obtenir le prix Nobel d’économie.
Leur théorie est connue sous le nom de théorie du « capital humain », le mot capital étant
repris ici par analogie avec le capital physique. En effet, de même qu’un investissement en
capital physique (une usine, un pipe line ou un barrage) permet de produire des flux de biens
ou de services pendant de longues années,et donc de créer des revenus qui dépasseront le
coût initial d’investissement, de même les êtres humains peuvent investir en eux-mêmes afin
de devenir plus productifs de façon permanente au cours de leur vie active. Cet investissement
en eux-mêmes entraîne des coûts, mais les gains additionnels qui sont obtenus par les
individus dotés de plus de capital humain que les autres font plus quecompenser ces coûts.
C’est à partir de cette observation que les économistes ont pu affirmer que l’éducation était
une activité « rentable ». En effet, l’éducation constitue le principal vecteur de cette
acquisition de capital humain.
Cette théorie a donné lieu à de nombreux travaux empiriques visant à mesurer de façon plus
précise le niveau de cette rentabilité : selon le type d’études, selonla durée des études, selon
le pays, selon l’époque, selon l’origine sociale ou ethnique, selon les conditions du marché,
etc. Pour conduire ces études, il faut d’une part connaître ce que coûte chaque type
d’éducation, et d’autre part quels sont les revenus du travail aux différents âges de la vie
active pour chaque catégorie de cursus scolaire que l’on souhaite étudier.
Parallèlement à cestravaux de type microéconomique puisqu’ils concernent individuellement
chaque actif, les économistes intéressés par ce champ d’études ont tenté de montrer à la fois
sur le plan théorique et sur le plan empirique, quel était l’impact de l’éducation sur les
performances macroéconomiques des pays (notamment sur le taux de croissance).

2

Le numéro indique celui de la référence citée en fin dechapitre.

2

Au fil des années, d’autres travaux ont mobilisé les chercheurs en économie de l’éducation, et
l’on peut dire que depuis 15 ou 20 ans, leur centre d’intérêt majeur s’est déplacé vers l’étude
du fonctionnement des systèmes d’éducation. Sur ce point, la question centrale qui est
abordée est celle de l’efficience de ce secteur, à savoir quelles sont les caractéristiques dessystèmes éducatifs qui, pour un coût donné, obtiennent les meilleurs résultats.
Ce déplacement n’a pas été sans conséquences sur les relations entre les économistes de
l’éducation et les chercheurs des autres disciplines qui prennent l’éducation comme champ
d’études. En effet, la première vague de travaux économiques provoquait au pire de
l’indifférence, parfois de l’intérêt, mais rarement de laméfiance ou de l’hostilité. Après tout,
il n’est pas gênant que l’éducation soit rentable, pourvu que l’on n’en fasse pas le critère
unique du pilotage des systèmes éducatifs. En revanche, les travaux économiques sur
l’efficience ont produit de nombreux résultats dérangeants, qui ont parfois sérieusement irrités
les acteurs et les experts traditionnels des systèmes d’éducation.
Depuis un...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'indonésie
  • Géographie de l'indonésie
  • Histoire de l'indonésie
  • Culture de l'indonésie
  • L'indonésie et son économie
  • L'indonésie dans la mondialisation
  • Ghana et l'indonésie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !