L'intelligence emotionnelle

2539 mots 11 pages
RÉSUMÉ
L’apprentissage de la lecture et de l’écriture débute chez l’enfant par l’émergence de concepts liés à l’acte de lire et d’écrire et correspond à la notion de littératie. La littératie désigne l’ensemble des connaissances en lecture et en écriture permettant à une personne d’être fonctionnelle en société (Office québécois de la langue française, 2002). Chez l’enfant aveugle, de la naissance à 5 ans, le développement d’habiletés cognitives, motrices, tactiles et langagières joue un rôle important dans le développement de la conscience de l’écrit. La conscience de l'écrit se définit, selon Giasson et Thériault (1983), par la connaissance de l'existence de la lecture, des fonctions de l'écrit, des conventions de l'écrit et des concepts de lettre, de mot et de phrase. Toutefois, cécité chez l’enfant influence le processus par lequel il prend conscience de la présence et du fonctionnement de l’écrit.
Contrairement à l’enfant voyant, l’enfant aveugle n’a pas la chance d’avoir un contact régulier, accidentel ou non, avec l’écrit. Sans aucune intervention spécifique favorisant son contact avec la littératie, l’enfant aveugle peut ne pas posséder, au moment de sa rentrée scolaire, le même niveau de connaissances de l’écrit que l’enfant voyant. Le développement de la conscience de l’écrit chez l’enfant aveugle nécessite 1) une intervention de qualité des parents, de l'entourage, des intervenants et des enseignants, 2) une adaptation de l’environnement physique qui encourage le contact de l’enfant aveugle avec l’écrit braille et les symboles tactiles, 3) des activités riches et variées stimulant l’émergence de la littératie et finalement, 4) l’adaptation du matériel de littératie. 1. INTRODUCTION
Ce document est une recension des écrits axée principalement sur le développement de la conscience de l’écrit chez l’enfant aveugle âgé de 0 à 5 ans. Il constitue la première étape d’un projet d’étude clinique visant l’élaboration de trousses d’intervention qui

en relation

  • L'intelligence émotionnelle
    3418 mots | 14 pages
  • L'intelligence émotionnelle
    278 mots | 2 pages
  • L’intelligence emotionnelle au travail
    2553 mots | 11 pages
  • Lien entre l'intelligence émotionnelle et l'humanisme
    1020 mots | 5 pages
  • intelligence émotionnelle
    4018 mots | 17 pages
  • intelligence emotionnelle
    3277 mots | 14 pages
  • Intelligence motionnelle
    3398 mots | 14 pages
  • projet tec
    1503 mots | 7 pages
  • Intelligence emotionnelle
    7076 mots | 29 pages
  • Intéligence emotionnelle
    2347 mots | 10 pages