L'école et son utilité.

Pages: 5 (1208 mots) Publié le: 6 janvier 2015

L’école et son utilité.


Pour commencer, il faut définir ce qu’est une société et établir les piliers de l’école. L’enseignement se fait depuis des milliers d’années, au temps des romains et des grecs, les familles les plus riches faisaient instruire leurs enfants par des philosophes et des savants. Le pouvoir a toujours été détenu par les personnes savantes par rapport au reste de lapopulation. Aujourd’hui, l’école est obligatoire, gratuite et donc ouverte a tous. L’école est basé sur la discipline, l’autonomie dans le travail comme dans la vie, sur l’éducation et l’ouverture d’esprit. En conclusion, l’école a pour but d’instruire et de discipliner
Ensuite, le terme « société » est très compliqué a définir précisément voir même inexistant d’une réelle définition. On peut lacaractériser en quatre grandes voies qui sont le pouvoir, l’échange, le savoir et l’affect.






Premièrement, l’esprit d’un leader, d’un meneur qui a pour but de diriger des personnes sous ses ordres et de porter à bien un projet qu’ils ont en commun n’est pas enseigné à l’école. Il n’y a pas de matière ni de cours sur la façon de gérer des personnes sous l’ordre d’un meneur que l’on peutsimplement appeler le Patron. Autrement dit, l’école ne nous amène pas à dominer le reste de la classe car l’enseignement part du principe de l’égalité entre les individus. Il est alors totalement logique que l’on ne va pas leur apprendre à tenir en main des employés, à écouter le problème de chacun tout en restant ferme sur la politique du groupe. Etre un leader peut aussi amener à une hiérarchiecar il peut y avoir des gens travaillant pour eux comme ils travaillent pour un autre plus haut placé. Une fois de plus, l’institution ne va pas nous apprendre a devoir respect et obéissance a notre supérieur.
De plus, la théorie de la main invisible, rédigé par Adam Smith dit que la société repose sur l’échange, plus précisément la coopération par le « donnant, donnant » entre les êtreshumains. Pour cela, il faut une grande diversité de métier, avec chacun sa spécialité pour que par exemple, le médecin a besoin du boulanger pour faire son pain, qui lui a besoin du maçon pour faire sa maison, qui a besoin du médecin pour se soigner. Sans les autres humains, nous ne sommes rien. Est-ce qu’a l’école, on nous apprend a cohabiter avec notre voisin, a choisir un métier qui nous donne dutravail ?

Secondement, la culture est un des piliers fondamentaux pour vivre et s’intégrer dans la société. Elle est la voie d’accès à la socialisation car on la partage avec les autres, pendant des discussions entre ami ou pour des relations professionnels. Pour cela, il y a deux catégories de « culture », les valeurs et les idéologies. Les valeurs nous servent a être nous même, a n’appartenirpsychologiquement a personne et a se fixer une direction a suivre. L’idéologie fait que l’on a une orientation psychologique et qui nous permet de le partager avec notre entourage. La culture mène à un point fondamental qui est la socialisation avec les personnes qui nous entourent. Des règles et des principes sont établies entre chaque être humain pour pouvoir vivre et cohabiter sans empiétersur la liberté de notre voisin, comme il le figure dans la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen « la liberté des uns s’arrête là où commence celle de l’autre ». Ces règles nous sont transmises de génération en génération par l’éducation que nous donne nos parents majoritairement mais aussi par les médias et l’apprentissage par sois même. Ensuite, après les règles de conduitesse trouvent les règles d’usage, acquis au fil des années, depuis la naissance et qui nus suivra toute notre vie. Ce sont des règles fondamentales pour vivre dans la société car sans elles nous ne pourrions vivre tout simplement. Par exemple le fait de s’asseoir a table, de manger avec une fourchette, d’utiliser sa serviette et tout ce qui tourne autour de se qui nous caractérise, être humain....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Utilit
  • Utilité de la littérature
  • Microéconomie
  • Utilité littérature
  • Utilite de la litterature
  • Utilité de la philosophie
  • Utilité des livres
  • économie utilité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !