l'art au 17ème siècle

Pages: 12 (2949 mots) Publié le: 11 septembre 2014













Différents peintres du XVIIIème siècle
page à





















Watteau (1684 -1721)

Watteau, Autoportrait de Watteau à sa palette, vers 1721
gravé par François-Bernard Lepicié

Il fréquente l’atelier de Pierre et Jean Mariette, collectionneurs et graveurs, défenseurs d’une tendance qui s’oppose au goût officiel de la cour et del’Académie, privilégiant les courants et les expressions plus libres et plus ouvertes de la peinture française.
Sa rencontre avec Claude Audran ( conservateur du palais du Luxembourg, décoré par Rubens et résidence de la reine Marie de Médicis ) pour lequel il travaille pendant un an, est décisive. Son contact avec l’œuvre du peintre flamand sera déterminant d’un point de vue thématique et formel. Lestyle de l’artiste se fait plus libre et immédiat, les tons délicats et brillants, les figures souples et légères. Les sujets de ses tableaux ne sont jamais historiques, religieux ou mythologiques et ce ne sont pas non plus des portraits.
Dans l’impossibilité d’une chronologie de ses œuvres, on reconnaît deux sources principales, la comédie et les «fêtes galantes», réunions idéales de femmes etde gentilshommes évoquées dans une atmosphère doucement nostalgique avec une peinture qui réunit le chaud chromatisme de Rubens et le chatoiement des coloris vénitiens. c’est précisément en qualité de peintre des fêtes galantes qu’il est accueilli à l’Académie en 1717. Sa production dans sa presque totalité, date des six dernières années de sa vie, entre 1717 date de L’Embarquement pour Cythère et1721, où il peint L’Enseigne de Gersaint, éloge de la peinture moderne et des ses illustres prédécesseurs- De Rubens à Van Dick- et considéré comme son testament artistique.

Watteau, Embarquement pour Cythère, 1717
Hogarth ( 1697-1764)

Hogarth, Autoportrait au chien, 1745

Il a une formation de graveur. Son apport à l’histoire de la peinture est la réalisation de scènes (aussiinclassables que les «fêtes galantes» de Watteau): des sujets où la narration tient un grand rôle et qui mettent en scène, en une sorte de théâtre des figures contemporaines, aristocrates et bourgeois, ou des gens du peuple. De ces types sociaux, il représente les histoires avec une férocité où se mêlent humour et intention morale.Le procédé que Hogarth utilise est inédit: ses tableaux se présentent enséries, comme les chapitres d’une histoire qui serait peinte et non écrite; puis ils sont diffusés sur forme de gravures, pour la vente desquelles il insère des réclames dans les journaux. Il touche ainsi une très large clientèle, ce qui lui épargne de dépendre de commanditaires. L’actualité des sujets traités, quelquefois brûlants du point de vue social ( La Carrière d’une prostituée) ou politique (La Campagne électorale) contribue aussi à son succès.


Hogarth, Le Mariage à la mode, 1745





Chardin (1699-1779)


Chardin, Autoportrait,1775

Artiste controversé, tour à tour froid constructeur de l’espace, précurseur des cubistes et peintre de la tendresse et de l’émotion contenue, Chardin est peut-être le seul grand artiste de ce siècle qui n’ait pas été formé à l’Académieet n’ait pas fait de voyage en Italie. Mais l’Académie saura le récupérer: le tableau La Raie lui vaut d’entrer à l’Académie comme «peintre d’animaux et de fruits». Il en deviendra conseiller puis trésorier. Il ne travaille pas sur commande, ne peint ni portrait ni scène d’histoire mais il fixe des scènes intimes: la prière avant le souper, des enfants anonymes concentrés sur un jeu... Celui à quion prête ces paroles,«on se sert des couleurs, mais on peint avec le sentiment» s’est représenté lui-même au pastel, technique rapide qui permettait de livrer comme l’instantané d’un individu.



Chardin, la Maîtresse d’école, 1738-1739, National Gallery, London



Boucher( Paris, 1703-1770)

Formé comme graveur, notamment d’œuvres de Watteau, il s’enchante des décors baroques que...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le 17ème siècle.
  • Le 17eme siècle
  • Le 17ème siecle
  • 17Eme siecle
  • Le 17ème siècle
  • Le theatre du 17eme siecle
  • Theatre aux 17eme siecles
  • Chronologie du 17ème siècle

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !