l'eco

898 mots 4 pages
Définition du monopole

Etymologie : du grec monos, seul et polein, vendre.

En économie, le monopole désigne la situation d'un marché dans lequel il y a de nombreux acheteurs et un seul vendeur qui, n'ayant pas à subir la concurrence d'autres producteurs, est libre de fixer ses prix. L'acheteur peut parfois avoir la possibilité d'acquérir un produit de substitution (ex : l'avion ou la voiture face au monopole du transport ferroviaire).

On parle de quasi-monopole lorsque qu'un vendeur domine très largement le marché (ex : Microsoft). L'oligopole désigne le cas où il y a un petit nombre de vendeurs.

Dans un monopole privé, le vendeur contrôle son prix de vente et peut le modifier en adaptant sa production. Dans un monopole public, les prix sont déterminés par l'Etat selon des critères qui lui sont propres : permettre à des populations défavorisées d'accéder aux produits ou aux services, répondre à des impératifs macroéconomiques, assurer l'aménagement du territoire...

Le monopole légal est fixé par la loi ou par un organisme réglementeur. Il permet de restreindre la concurrence pour atteindre des objectifs politiques comme la sécurité, l'aménagement du territoire, la gestion d'un bien stratégique, la solidarité... Exemple : La Poste, EDF, la SNCF avant leur changement de statut. Le brevet et le copyright sont aussi une forme de monopole légal visant à encourager l'innovation.

Un monopole naturel résulte de l'existence d'économies d'échelle telles que seule une entreprise unique peut fournir l'ensemble du marché, tout en étant plus compétitif que si elle avait des concurrents. C'est le cas notamment lorsque la production nécessite de lourdes infrastructures. Ex : eau, électricité, chemins de fer... Les monopoles naturels sont souvent des services publics. Des situations de monopole naturel peuvent néanmoins disparaître du fait d'évolutions technologiques. C'est le cas des télécommunications avec l'arrivée de la téléphonie mobile par rapport aux

en relation

  • L'eco communication
    309 mots | 2 pages
  • L'éco et son domaine
    1298 mots | 6 pages
  • financement de l'éco
    835 mots | 4 pages
  • Financement de l'éco
    2833 mots | 12 pages
  • l'eco droit
    499 mots | 2 pages
  • L'eco conception
    2451 mots | 10 pages
  • L'éco-conception cosmétique
    3843 mots | 16 pages
  • L'eco consuite , prix carburant
    771 mots | 4 pages
  • L'euro et l'éco européenne
    731 mots | 3 pages
  • Cours d'intro à l'eco
    2781 mots | 12 pages