l'existentialisme

3600 mots 15 pages
L’existentialisme

Courant de pensée qui exalte liberté de devenir humain, fondamental car mode de pensée hostile aux idéologies, libérer des carcans. Désigne un courant de pensée, une philosophie, une manière d’agir qui est encrée dans une époque, à la mode dans les années 50-60. Terme lancé par JP. Sartre (1905-1980), ouvrage fameux : L’existentialisme est un humanisme en 1946. Courant de pensée lié auteur, mais à sa vie, action. Incarnation de l’existentialisme. Non séparable action engagement de l’individu.
Pensée qui s’est déclinée sous diverses formes. Projet JPS : populariser pensée. D’abord JPS puis ouvrages de tous genres (Manifeste destiné au grand publique, roman : La nausée 1938, théâtre : Huis-clos, mais surtout L’Etre et le néant 1943).

Il va répondre ambition au delà de son temps, ambition plus vaste, ne veut pas être philo « germanopratine » (Philo attaché au cadre Saint germain des près à Paris, ambiance festive avec des auteurs « engagé » vision critique). Philo existentialiste : « Est inconcevable autrement que dans la rue, dans le monde liée à tous les problèmes les plus concrets comme les plus abstraits ». JPS. Raison pour lql à la fin de sa vie, fatigué du terme existentialiste => préfère Philosophie de l’existence car devenue caricature. Cœur pensée JPS : comprendre l’homme contemporain qui est dorénavant coupé religion et Dieu. EXT marqué par la faillite Religion, concept Dieu en crise après 45, la 2GM aussi met en évidence crise idéologie. Ext : à la fois constat et réponse à celui-ci. Homme dépouillé des références, privée théologie, direction. Raison pr lql JPS va montrer que la liberté a toujours était la notre. Age de la liberté est arrivé. Circonstance qui nous amènes à nous voir tq ns sommes : Face à son existence.
Question Anthropologique majeur : q° existentielles : Comment puis-je me définir ? Comment gérer liberté qui est bien à moi ? Comment fabriquer qlq chose avec se qui est en apparence du vide ?
Cristallise les

en relation

  • L'existentialisme
    8015 mots | 33 pages
  • L’existentialisme
    544 mots | 3 pages
  • L'existentialisme
    513 mots | 3 pages
  • L'existentialisme
    347 mots | 2 pages
  • L'existentialisme
    918 mots | 4 pages
  • L'existentialisme
    1583 mots | 7 pages
  • L'existentialisme
    1538 mots | 7 pages
  • L'existentialisme
    783 mots | 4 pages
  • L'existentialisme
    820 mots | 4 pages
  • L'existentialisme
    587 mots | 3 pages