Colomba

par

Thème principal du roman: la « vendetta »

Le roman a pour thème principal la « vendetta ». En Corse, la « vendetta « était une histoire de vengeance personnelle entre familles lorsque la justice devenait injuste. Ce désir de vengeance naitrait après que le membre d’une famille ait offensée celui de l’autre famille impliquée (que ce soit un litige financier, amoureux, culturel, ou même sur le plan du meurtre). Un élément clé de cette vengeance est que la haine que porte chaque famille envers l’autre est une tare dont hérite chaque génération. La « vendetta » cause ainsi une haine interminable (qu’Orso condamnera même auprès de Lydia.) C’est ainsi que la vengeance devint une tradition en Corse, tellement ancrée dans cette culture qu’elle était presque le seul moyen de consolation pour les familles éplorées.

Tout comme son roman Carmen, Mérimée fut inspiré pour son roman Colomba à la suite d’un de ses voyages en Corse (en 1839). L’aspect descriptif de ce roman est tiré de la conception que Mérimée a de la vie corse, des traditions, et même des bâtiments et habitations historiques construits dans le style Corse.

Lors de son séjour en Corse, Mérimée se vit raconter l’histoire d’une vendetta entre deux familles : les Carabelli et les Durano. De plus, il fit la connaissance d’un membre majeur de cette famille : Colomba Carabelli, et c’est elle qui inspira son personnage principal (Colomba Della Rebbia).

Inscrivez-vous pour continuer à lire Thème principal du roman: la « vendetta » >

Dissertation à propos de Colomba