Eléments de philosophie

par

L’expérience scientifique

Comme nous l’avons souligné plus haut, l’expérience occupe une place prépondérante dans le processus d’acquisition de la connaissance. Il s’agit ici d’une expérience scientifique atteinte grâce à une analyse méthodique, celle-ci visant à l’élimination de toute marge d’erreur dans la recherche de la connaissance. L’auteur souligne à cet effet : « Ces connaissances s'acquièrent par une recherche véritable, qui consiste toujours à répéter les essais, en éliminant l'accidentel, mais presque toujours sans volonté expresse et souvent même par une sorte d'empreinte plus marquée que laissent les liaisons constantes. ». L’expérience scientifique s’oppose aux nombreuses erreurs auxquelles l’esprit humain peut être soumis. Les résultats obtenus de cette expérience nous permettent d’avancer un jugement de valeur. Cet état de choses s’illustre dans l’expérience du paysan. En effet, en utilisant à répétition un certain type d’engrais, le paysan peut estimer exactement l’impact que cet engrais a sur sa production.

Une autre étape de l’expérience est l’observation. Pour l’auteur, l’observation consiste à analyser, méditer et percevoir avec minutie. La connaissance s’acquiert également par le biais de l’observation. Elle nous permet de constater, d’établir des relations constantes entre les éléments. Ce qui suppose qu’en observant, nous avons en tête une idée que nous souhaitons confirmer ou infirmer ; il n’existe pas d’observation gratuite. L’observation constitue une démarche vers la connaissance. Une démarche ayant pou but d’acquérir de nouvelles idées. La connaissance se forge grâce à...

Inscrivez-vous pour continuer à lire L’expérience scientifique >

Dissertation à propos de Eléments de philosophie