Eléments de philosophie

par

Les passions et les vertus

Le titre original de l’œuvre, Quatre-vingt-un chapitres sur l’esprit et les passions, montre amplement les objectifs que se fixait l’auteur au moment de la rédaction. Les passions tiennent en effet une place importante dans Éléments de philosophie. L’auteur s’applique dans ce traité à démontrer que les passions nombreuses et diverses de l’esprit contribuent à la construction du bonheur, autant qu’elles peuvent entraver la perception.

Ainsi, au nombre des passions dont il fait l’analyse, Alain énumère la passion du jeu, l’amour, l’ambition, mais également la peur, la colère, la violence et même l’avarice. Au sens d’Alain, les passions sont des mouvements de l’esprit qui gouvernent l’homme et sa perception du monde. À travers son traité, Alain procède à une clarification des passions.

Les passions sont définies comme des sentiments qui s’imposent à l’esprit, de sorte qu’ils tendent à altérer et gouverner le comportement. En disséquant leurs mécanismes, Alain met en lumière le caractère contraignant des passions. La passion du jeu par exemple ne trouve pas sa source...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Les passions et les vertus >

Dissertation à propos de Eléments de philosophie