L'étrange cas du docteur Jekyll et de M. Hyde

par

Résumé

Un dimanche, deux amis, Gabriel John Utterson, un notaire, et son cousin Richard Enfield, font leur promenade hebdomadaire. Enfield raconte à Utterson un événement étrange et révoltant auquel il a assisté. L'autre jour, une petite fille a bousculé un homme dans la rue – a priori, rien de grave. Mais l'individu s'en est violemment pris à la fillette, allant jusqu'à la piétiner, et ce devant des passants horrifiés. Arrivés sur les lieux, les parents de l'enfant s'en prennent à l'individu, lequel disparaît alors dans une résidence proche avant d’en ressortir porteur d'une pièce d'or et d'un chèque, calmant ainsi leur juste colère. La maison dans laquelle l'odieux individu est allé quérir l'argent appartient à un vieil ami d'Utterson, le Dr. Jekyll.

Intrigué, le notaire consulte le testament que son ami lui a confié et qu'il a récemment modifié. Il s'aperçoit alors qu'un nouvel héritier apparaît, un certain M. Hyde, qui est devenu le principal légataire de son ami. Inquiet, Utterson décide de faire le guet devant la maison du Dr. Jekyll. Il finit par reconnaître ce fameux Hyde et l'aborde : l’individu est laid au point d’être repoussant ; il y a en lui quelque chose d'absolument ignoble. Pourtant, Hyde donne son adresse à Utterson sans difficulté. Un peu plus tard, au cours d'une plaisante soirée, Utterson interroge son ami Jekyll sur ce Hyde qui semble devenu un de ses familiers. Le docteur pâlit et enjoint le notaire à ne pas s'intéresser de trop près aux faits et gestes de M. Hyde.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de L'étrange cas du docteur Jekyll et de M. Hyde